4 décembre 2020

Le Havre n’impressionne pas la JDA

Pour la seconde fois d’affilée, les basketteurs de la JDA évoluaient à domicile. Après avoir battu Gravelines, il fallait immédiatement confirmer lors de la réception du STB Le Havre samedi soir. Plus encore, la JDA devait impérativement retrouver de l’adresse aux tirs pour engranger de la confiance.

David Mélody a eu la main chaude à trois points avec un joli 7 sur 8 !

Contrairement à d’habitude, les Dijonnais trouvent des solutions à l’extérieur, notamment Mélody qui marque trois paniers à 3 points, servi par Dixon (19-10, 9′). La défense de Dijon est bien en place. Elle laisse très peu de rebonds offensifs aux Havrais. Boddicker est le seul à surnager. En attaque, le ballon tourne vite et bien, comme le tableau d’affichage (25-14, 10′).

Jeu collectif dijonnais

Au début du second quart, les actions sont rapides et font mouche. La JDA continue à très bien défendre. Par contre en attaque, les Dijonnais sont moins adroits et connaissent un petit passage à vide. Mais le STB Le Havre n’en profite pas. La combativité permet tout de même à Dijon de conserver de la marge et même de creuser l’écart (35-22, 16′).

Mélody donne la leçon

Sean Marshall claque le dunk sous l'oeil de Nic Wise.

La JDA commet des petites fautes et les arbitres sont extrêmement tatillons. Les Normands se retrouvent souvent sur la ligne des lancers francs, ce qui leur permet de rester à flot malgré du déchet (23/34 au lancer franc). La JDA insiste avec Moss à l’intérieur et termine fort. La mi-temps arrive suite à un nouveau trois points de Mélody qui réalise un 5/5 à la pause (44-28, 20′).

Même scénario

Il faut attendre la 21ème minute pour voir le premier échec de Mélody derrière la ligne extérieure. Dixon distribue le jeu et se montre meilleur dans ce registre avec 9 passes décisives plutôt qu’aux tirs (3/10). Moss et Harris réalisent une moisson aux rebonds offensifs et amplifient la marque. L’écart est alors à son maximum (+22) suite à un nouveau 3 pts de Mélody (53-31, 25′). De nouveau, les hommes de Jean-Louis Borg connaissent un temps faible et commettent trop de fautes qui hachent le jeu. Le Havre score principalement sur lancers francs (61-44, 30′).

Frayeur dans le dernier quart

On croit alors que les Dijonnais vont dérouler dans le dernier acte… Mais c’est au contraire les Havrais qui reviennent, emmenés par leurs arrières Wise et Cox. Les deux Américains dégainent à l’extérieur et retrouvent le chemin des filets. Le STB inflige un sévère 16-6 en quelques minutes (67-62, 36′). Mais Harris et la JDA vont reprendre les devants jusqu’à la victoire (84-75).

La JDA a enfin retrouvé de l’adresse à trois points. Avec un David Mélody irrésistible, les protégés de Jean-Louis Borg ne pouvaient pas perdre. Les Havrais, malgré une belle réaction dans le dernier acte, n’ont pas été convaincants. Pour la première fois cette saison, les Bourguignons enchainent deux victoires consécutives.

Les meilleurs : Mélody, Moss et Harris à Dijon ; Wise, Cox et Pope au Havre.

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.