24 novembre 2020

Deuxième victoire consécutive pour la JDA Dijon

Pour la première fois de la saison, les basketteurs dijonnais viennent d’enchaîner deux performances de suite. Après une victoire sur le buzz contre Gravelines, la JDA a battu plus nettement une équipe du Havre il est vrai moins prestigieuse et moins talentueuse que les Nordistes.

Jean-Louis Borg a su trouver les mots pour maintenir le cap après avoir fait chuter le leader. Pas de relâchement dans les rangs dijonnais. “C’était mieux au niveau de l’adresse, il fallait bien que ça arrive ! On n’a pas été heureux depuis le début de la saison mais nous ne sommes pas maladroits.” se déclarait le capitaine de la JDA David Mélody.

La JDA a réalisé un 10 sur 23 à trois points, dont un 7/8 de David Mélody.

Adresse retrouvée ?

L’arrière dijonnais avait la main chaude samedi soir avec un 7 sur 8 dans ses tentatives à 3 points. Du jamais vu du côté de la JDA cette saison. Si Mélody a été plus adroit, il faut rester prudent car ça n’a pas été le cas de tous. Marshall (3/11) et Dixon (3/10) ont encore eu trop de déchets. Pendant 30 minutes, Zach Moss et ses partenaires ont martelé les Havrais. Pourtant, avec une avance de 22 points, ils n’ont pas réussi à enfoncer le clou définitivement. Le Havre recollait même à 5 longueurs (67-62) à 4 minutes du terme.

Frayeur au Palais

Effectivement, il y a eu un léger relâchement. Mais on n’a pas paniqué. On a remis les choses dans l’ordre avec Zach Moss à l’intérieur et on a fait preuve de plus de sérénité.” racontait David Mélody. Cette victoire des Bourguignons est la deuxième consécutive. Un bilan que relativise rapidement le capitaine dijonnais : “On gagne deux matchs à la maison. Il faut continuer dans cet état d’esprit et essayer d’aller faire une performance à Cholet.

Défense acharnée

Une fois encore, la défense mise en place par Jean-Louis Borg a été payante. D’ailleurs, Le STB Le Havre n’avait inscrit que 44 points en 30 minutes avant de se réveiller durant le passage à vide des locaux. Autre ombre  au tableau, le grand nombre de fautes commises par les joueurs de la JDA. Les Havrais se sont retrouvés à 34 reprises sur la ligne des lancers francs, soit presque 3 fois plus que Dijon. Heureusement, les Normands se sont montrés très maladroits, laissant filer la victoire du côté de Dijon.

Les partenaires de David Mélody doivent maintenant faire une performance à l’extérieur. Il y aura certainement un coup à faire vendredi soir à Cholet. En effet, les Choletais se sont déjà inclinés 3 fois à domicile cette saison contre l’Asvel, Gravelines et Paris-Levallois.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.