25 novembre 2020

AJA-DFCO : Blanc contre Rouge, rien ne bouge !

Quel finish ! Les Dijonnais avaient jusque-là tenu bon, mais il aura fallu un dernier assaut de l’AJA pour voir ce derby se solder sur un match nul (2-2). Comme le dit l’expression des vignerons de Bourgogne :Blanc sur rouge, rien ne bouge !” Dijonnais et Auxerrois se quittent donc en bons amis et restent au coude à coude au classement.

Le DFCO et l'AJA restent au coude à coude au classement de Ligue 1.

Ce premier derby bourguignon entre l’AJA et le DFCO a tenu toutes ses promesses. Il y a eu du jeu, des buts, et surtout du spectacle. Les Dijonnais ont cru réaliser le coup parfait, en restant très compacts derrière et en se projetant très vite devant en contre. Pour preuve, en première mi-temps, avec une possession de balle d’environ 40%, les hommes de Patrice Carteron se retrouvaient à 2-0 avec deux buts en autant d’attaques.

Dijon a laissé passer sa chance

Cependant, les Dijonnais n’arrivent pas à garder un score cette année. Ils se retrouvent à chaque fois paralysés, oubliant leur football. Cette équipe ne sait pas attendre derrière et finit souvent par craquer (12 buts encaissés durant les 15 dernières minutes). Hélas, cela arrive trop souvent sur des erreurs individuelles.

Pas assez tueur

Mercredi, c’est la sortie trop timide de Reynet sur corner (80′), étrangement seul face à trois Auxerrois, qui a entraîné le premier but de l’AJA et remis les locaux dans le droit chemin. Car le DFCO a eu des occasions de tuer le match mais s’est montré incroyablement maladroit, comme sur cette contre-attaque à 3 contre 2 ratée par Brice Jovial (66′). On peut aussi regretter le manque de lucidité et d’agressivité de Souprayen sur le but égalisateur…

Trop de déchets

Le derby bourguignon a aussi montré les lacunes techniques que possédaient ces deux équipes. Auxerre ne parvenait pas à se montrer très dangereux dans le dernier geste et Dijon, qui rendait systématiquement le ballon après l’avoir récupéré. Les deux défenses ont fait preuve d’une fébrilité incroyable. Sur les quatre buts de la soirée, tous sont dus à des erreurs défensives.

Malgré ce nul, les Dijonnais peuvent partir en vacances plus sereinement puisqu’ils ne seront pas dans la zone rouge à Noël. Mais ils peuvent une fois de plus avoir de gros regrets. Pour espérer se maintenir, le DFCO devra régler ces erreurs défensives et se montrer plus tueur en attaque, même en menant 2-0.

Retrouvez l’info et les news du DFCO (articles, classement, résultats…) sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.