30 novembre 2020

Les Ducs ratent le coche contre Rouen

Pour cette dernière rencontre de l’année 2011, le calendrier de hockey offrait une superbe affiche à Trimolet. Les Ducs de Dijon recevaient les Dragons de Rouen dans une patinoire remplie par un millier de personnes ! En cette veille de réveillon le DHC avait la possibilité de faire la fête avant l’heure en cas de victoire.

Nicolas Ritz a relancé les Ducs en inscrivant deux buts dans le second tiers-temps.

Après la défaite subie à Rouen, ce sont des Dragons revanchards qui débarquaient à Dijon. Ils le prouvent dès le début avec des charges appuyées sur Dugas et Custosse dans la balustrade. Ce dernier sortira blessé (4′). La partie est rythmée. Ce sont les Dijonnais qui ouvrent la marque par Hardy sur leur seconde supériorité après avoir frisé la correctionnelle à 5 contre 4 sur une contre-attaque de Desrosiers (1-0, 6’07). Les Rouennais ne mettent pas longtemps pour égaliser grâce à Salmivirta (1-1, 7’40).

Ritz relance les Ducs

Sopko repousse les assauts normands. Juste avant la pause, Thinel, seul devant le gardien, oublie le palet. Werenka a suivi et mystifie Sopko (1-2, 18’03). Les attaquants de Dijon effectuent un gros pressing. Ritz récupère le palet et s’en va tromper Ylonen (2-2, 23’12). Sopko gagne un duel seul face à deux Rouennais. Dans la foulée, Ritz part seul et signe un doublé qui permet aux Bourguignons de repasser devant (3-2, 25’50). Riendeau puis Arnaud échouent face à Ylonen alors qu’en face Salmivirta parvient à égaliser (3-3, 31’14).

Les hockeyeurs dijonnais n'ont pas pu offrir la victoire à leur public venu en nombre.

Dijon pas assez réaliste

Les tentatives sont repoussées par deux excellents gardiens. Rouen domine mais les Dijonnais continuent leur pressing défensif. Habituellement efficace, Riendeau manque plusieurs face à face avec le gardien. Alors en supériorité numérique, c’est finalement le DHC qui va craquer… Thinel place un contre assassin juste avant la fin du tiers-temps une fois encore (3-4, 38’56).

Dernière chance

Dijon démarre bien le dernier acte mais bute toujours sur le dernier rempart. Les Rouennais contiennent les locaux par un pressing efficace, et les Ducs ont du mal à sortir proprement de leur zone défensive. Dans le dernier quart d’heure, les Dijonnais vont trouver la barre et le poteau de la cage adverse mais ne parviendront pas à marquer le but égalisateur malgré de nombreuses tentatives. Rouen marquera le dernier but dans la cage vide (3-5, 59’53).

Les Dragons tiennent leur revanche sur les Ducs. Mais le match aurait tout aussi bien pu basculer en faveur des Dijonnais. La réussite n’était pas de leur côté cette fois. Les Rouennais ont su profiter des quelques erreurs des hommes de Jarmo Tolvanen. Au classement de Ligue Magnus, les Dragons confortent leur fauteuil de leaders pendant que le DHC rejoint la 6ème place.

Les meilleurs : Ritz, Sopko et Hardy à Dijon ; Thinel, Salmivirta et Ylonen

Buteurs : Hardy, Ritz (2).

Assistants : Borjesson, Riendeau, Mrena, Quessandier.

Retrouvez l’info et les news du DHC (articles, classement, résultats…) sur la page du club !

no images were found

2 thoughts on “Les Ducs ratent le coche contre Rouen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.