18 août 2019

Les Ducs s’offrent Bercy en une minute

Après avoir disposé de Reims, Mulhouse et Brest, les Ducs affrontaient les Gothiques d’Amiens pour une place en finale de la Coupe de France de hockey. Dans le même temps, les Dijonnais avaient une revanche à prendre contre les Picards qui étaient venus s’imposer 4-2 en championnat à Trimolet en décembre dernier.

Les supporters des Ducs ont porté leur équipe jusqu'à la victoire finale !

Le début de match est plutôt équilibré et les équipes ne prennent pas beaucoup de risque. On sent de l’engagement dans les deux camps, mais pas de réelle occasion de but. Il faut attendre un quart d’heure de jeu pour voir un tir de Riendeau, servi par Gascon, heurter le poteau (15′). Les 900 spectateurs venus voir cette demi-finale de Coupe n’ont pas grand chose à se mettre sous la dent.

Match pauvre en occasions

Heureusement, l’attaquant des Ducs Mathias Arnaud parvient à glisser le palet entre les jambes de Thompson à quelques secondes du buzz (1-0, 19’31). Le deuxième tiers-temps débute sur le même rythme avec peu d’occasions devant les cages. Sopko reste impérial sur les quelques tentatives des Gothiques. En revanche, il y a de l’agressivité dans l’air et la tension monte d’un cran…

Une bagarre qui réveille les Ducs

Il faut attendre la 34ème minute pour voir la partie s’animer avec une bagarre entre Bergin et Dugas. Ce dernier sortira provisoirement le nez fracturé et ensanglanté. Dans la minute suivante une nouvelle échauffourée éclate devant la cage de Thompson. Guttig est bousculé dans les filets et Arnaud s’empoigne avec Mortas pour lui dire quelques mots doux ! Les Amiénois semblent avoir craché tout leur venin sur ces deux actions. Au contraire, les Dijonnais se libèrent.

Thomas Decock a inscrit le troisième but dijonnais.

Une minute de folie

En une minute le match va basculer pour Dijon. C’est d’abord Riendeau qui marque en supériorité (2-0, 35’28). Quelques secondes après la remise en jeu, le palais revient devant la cage des Picards, Guttig sert Thomas Decock qui creuse l’écart (3-0, 35’43). Le temps mort d’Amiens ne change rien. C’est au tour de Nicolas Ritz d’inscrire son but quelques instants plus tard (4-0, 36’31). Le match est plié.

Rendez-vous à Bercy

Durant tout le dernier tiers, Amiens met la pression sur la cage des Ducs et Dijon finit par craquer. Devant les nombreuses tentatives des Gothiques, Sopko s’incline sur une reprise de Tomasek (4-1, 48’14). Les hommes de Jarmo Tolvanen resteront vaillants et solides défensivement jusqu’à la fin. Thompson sauvera même une dernière occasion de but des bleus sur un contre de Riendeau.

Dans un match avec beaucoup de tension et d’agressivité, les Ducs ont su tirer leur épingle du jeu. Portés par le public de Trimolet, les hockeyeurs bourguignons s’offrent une finale à Bercy. Le DHC pourra compter sur ses fidèles supporters pour soutenir le club en finale face à Rouen fin janvier.

Les meilleurs : Sopko, Arnaud, Guttig ; Baazzi, Tomasek et Nikolov à Amiens.

Buteurs : Arnaud, Riendeau, Decock, Ritz.

Assistants : Guttig (3), Jarvis, Arnaud, Riendeau.

no images were found

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.