3 mars 2021

Le CDB qualifié au bout du suspense contre Mios

Les handballeuses dijonnaises étaient de retour aux affaires cet après-midi. Après une longue trêve, elles retrouvaient la compétition avec la Coupe de France. Quoi de mieux pour débuter 2012 que de retrouver la seule équipe à s’être inclinée face au CDB, Mios-Biganos ?

Marie François a inscrit 4 buts pour le CDB.

En ce début de partie il y a du déchet au tir de chaque côté (0-1, 3′). Il faut un pénalty de Mavoungou pour lancer les débats pour Dijon. Après un premier échec, Ludivine Jacquinot, marque son premier but depuis la sortie de sa retraite et remet les deux équipes à égalité (3-3, 7′). Mios profite de quelques pertes de balle pour prendre l’avantage (4-6, 11′). Mais Daquin puis Delorme remettent vite les leurs dans le droit chemin (6-6, 14′).

Match équilibré

Pour la quatrième fois consécutive les Dijonnaises prennent le dessus sur la défense côté droit par Pajtasova. Le public pousse et Marie François remet à nouveau les deux équipes à égalité. A 5 minutes de la pause, les Bourguignonnes prennent l’avantage pour la première fois de la partie grâce à Marie François (11-10). Dans la foulée, l’arrière du CDB en remet une couche (12-10, 25′).

A toi, à moi…

Les Dijonnaises se font malheureusement trop vite reprendre (12-13, 29′) et rejoignent les vestiaires avec un petit but de retard (13-14). Mais on sent malgré tout plus de pérennité chez les filles d’Elena Groposila. Après la reprise, Jacquinot remet vite les deux équipes dos à dos (16-16, 35′). Puis Lefebvre en deux temps redonne l’avantage à Dijon (18-17, 38′). Mios et Dijon se relaient en tête au tableau d’affichage.

C'est Veronika Pajtasova qui a inscrit le pénalty de la victoire pour Dijon.

Festival de Claire Moreau

Claire Moreau est dans un grand jour et multiplie les arrêts mais le CDB n’en profite pas (19-20, 44′). Le match est très serré et aucune des deux équipes ne veut lâcher (22-22, 49′). On entre alors dans les cinq dernières minutes et Mavoungou puis Daquin donnent pour le première fois deux buts d’avance à un moment crucial (26-24, 56′). Après un arrêt très important de Tothova, Delorme donne deux longueurs d’avance (28-26, 59′). On croit que Dijon file vers la victoire, mais les 30 dernières secondes seront catastrophiques.

Suspense jusqu’au bout

Après un pénalty manqué qui aurait pu tuer le match (29’36), Mios revient au score (28-27, 29’48). Sur la remise en jeu, Borg est à l’affût et intercepte le ballon pour s’en aller tromper Tothova (28-28, 29’54). Tout se joue aux tirs au but. Malgré un premier échec de Maris François, les autres tireuses et deux arrêts de Tothova envoient le CDB en quart de finale de Coupe de France (4-3 aux tirs au but).

Les handballeuses bourguignonnes débutent l’année par un bon résultat. Pour la deuxième fois de la saison, elles battent l’équipe de Mios-Biganos. Pourtant la troupe d’Elena Groposila a eu vraiment chaud avec une mauvaise gestion dans les dernières secondes qui aurait pu coûter cher.

Les meilleures : Moreau, Mavoungou et Lefebvre à Dijon ; Durand, Borg et Chopo à Mios-Biganos.

Buteuses : Mavoungou (7/11), Lefebvre (6/9), Jacquinot (2/5), Daquin (4/7), Delorme (3/3), Pajtasova (3/5), François (4/6), Murigneux(2/4), Betzer (1/2)

Gardiennes : Moreau : 16 arrêts / 39 tirs, 28 mn ; Tothova : 3/10 (2 pénaltys), 2 mn

no images were found

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.