9 mars 2021

Les Ducs évitent le piège des loups

Sur une très bonne série de quatre victoires en 2012, les Ducs (5ème) recevaient les Brûleurs de Loups de Grenoble actuellement 8ème de Ligue Magnus. Les Grenoblois ont enclenché la vitesse supérieure depuis quelques matchs et réussissent très bien chez les grosses équipes. C’est un match piège qui s’annonçait pour les Dijonnais à domicile devant 1000 spectateurs.

Les Dijonnais félicitent leur capitaine Martin Gascon qui a encore livré une excellente prestation.

Les Ducs occupent le camp adverse dès les premières minutes et se montrent dangereux (3′). Un joueur de chaque équipe est envoyé en prison mais sans incidence au tableau d’affichage. Les Brûleurs de Loups sont agressifs en défense et placent quelques contres. Mais ils sont pris à leur propre jeu lorsque Gascon file seul tromper Quemener (1-0, 10’48). A force de défendre, les Grenoblois laissent des plumes dans la bataille. Le second but d’Erwan Pain récompense les efforts dijonnais (2-0, 14’16) malgré quelques pertes de palet dans leur zone qui permettent à Grenoble d’être menaçant ponctuellement.

Guttig tue le suspens

Les Ducs ne se relâchent pas et multiplient les assauts sur la cage de Quemener. Le scénario est toujours le même avec une très grosse domination des hommes de Tolvanen, mais une farouche résistance des jeunes Isérois. C’est finalement Guttig qui sort de sa boîte et marque enfin (3-0, 31’47). Les hockeyeurs dijonnais effectuent un excellent pressing, à l’image de Nicolas Ritz, si bien que les Brûleurs de Loups ne parviennent pas à sortir correctement de leur zone défensive.

Yanick Riendeau n'a pas marqué mais les Ducs s'imposent encore face à Grenoble.

Un but inédit !

Dans le dernier acte, la tendance s’inverse. Grenoble exerce une grosse pression, sans être vraiment dangereux à part une action très chaude devant Sopko (51′). Mais la défense des bleus tient. C’est en fait Dijon qui va marquer sur un coup du sort. Alors que le gardien visiteur Raibon a déserté sa cage suite à une pénalité en cours contre Thomas Decock, le palet termine dans les filets grenoblois sans avoir été touché par un Dijonnais ! Les arbitres se concertent avant d’accorder le but à Anthony Guttig (4-0, 54’53) et d’envoyer Decock en prison.

Réaction de Grenoble

Les Brûleurs de Loups ont pris un bon coup sur la tête. Sur la remise en jeu, il ne faudra que dix secondes à Martin Gascon pour scorer à nouveau avec l’aide de Guttig (5-0, 55’03). Mais Grenoble ne lâche pas prise et presse. Sopko repousse de nombreux tirs, mais le gardien slovaque finira par craquer deux fois dans les cinq dernières minutes face aux attaquants Avenel (56’56) et Aquino (59’36). Le match se termine sur le score de 5-2 pour les Ducs.

Les hockeyeurs dijonnais ont une fois de plus effectué une prestation solide. A défaut de reprendre des points sur les quatre leaders, le DHC a fait le trou avec ses poursuivants qui ont tous perdu (Strasbourg, Morzine-Avoriaz et Grenoble). Pour se rapprocher des quatre premières places, il faut maintenant aller s’imposer à Angers samedi.

Les meilleurs : Gascon, Sopko, Ritz et Jarvis à Dijon ; Desrosiers, Avenel et Aquino à Grenoble.

Buteurs : Gascon (2), Pain, Guttig (2).

Assistants : Borjesson (2), Quessandier, Gascon, Guttig.

Retrouvez l’info et les news du DHC (articles, classement, résultat…) sur la page du club !

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.