27 février 2021

Issy/Paris-CDB, quand le leader reçoit le dernier…

Les handballeuses dijonnaises continuent leur chemin de croix. Après des débuts compliqués en 2012 à Metz (37-17) puis face à Arvor (21-33), elles se rendent chez les leaders du championnat, Issy-Paris. Ce match risque fort de tourner à l’avantage des Parisiennes, mais doit continuer de montrer les progrès du CDB.

Eliminée en quart de finale de la CAN avec le Congo, Jocelyne Mavoungou devrait être de retour avec le CDB.

Le calendrier n’a pas épargné les Dijonnaises qui rencontrent les quatre équipes de tête lors des quatre premières journées. Il reste donc deux matchs sur lesquels elles risquent très peu d’avoir leur mot à dire. Elena Groposila ne l’entend pas de cette façon : “Il faut récupérer les points même si c’est à l’extérieur face à une équipe en pleine bourre. On doit continuer d’être à fond et se battre pour la victoire.”

Dijon avec Mavoungou ?

Le CDB, on le sait, sera privé de Martina Skolkova jusqu’à la fin de la saison. Elena Groposila devra également faire sans Marie François, retenue pour ses études. En revanche, elle pourra compter sur Jennifer Lefebvre, un temps incertaine suite à une blessure au pied. L’entraîneur dijonnais espère surtout récupérer Jocelyne Mavoungou, qui vient d’en terminer avec la Coupe d’Afrique des nations.

Issy-Paris invaincu à domicile

Face aux Dijonnaises se dresse donc l’équipe surprise depuis le début de saison, les Parisiennes d’Issy-les-Moulineaux. Les filles d’Arnaud Gandais sont actuellement seules en têtes avec seulement deux défaites depuis le début de la saison. Elles sont surtout sur une incroyable dynamique avec une seule défaite (à Metz) en dix matchs et n’ont jamais perdu à domicile. Autant dire que la tâche s’annonce compliquée pour les Bourguignonnes.

Lors du dernier match contre Arvor, l’équipe dijonnaise a mal débuté mais a eu le mérite de se battre jusqu’au bout. Elena Groposila compte sur cet état d’esprit pour aller défier Issy-Paris samedi soir (19h15) : “En face, on sait qu’elles sont plus fortes. On devra continuer à mettre la même intensité et la même application.”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.