20 août 2019

Le Stade Dijonnais doit faire plus face à Nevers

Une semaine après le premier derby bourguignon bien négocié par les Dijonnais face à Mâcon (23-12), le Stade enchaîne par un autre derby à Nevers (dimanche 15h). Ce match risque d’être bien plus compliqué pour les hommes d’Éric Melville et pourrait décider de la suite de la saison des Stadistes.

A l'aller, le Stade s'était imposé avec le bonus offensif 38 à 21.

On a pour habitude de dire qu’un derby ne se joue pas, mais se gagne. Dimanche encore, le Stade Dijonnais se présentera à Nevers avec la certitude de disputer un gros combat. L’entraîneur dijonnais prévient : “On va tout faire pour gagner. C’est vrai qu’on a pas mal de blessés mais c’est aux autres de montrer qu’ils peuvent saisir leur chance. Il faudra faire un match plein avec beaucoup d’application.”

Un match qui compte double

Éric Melville connaît très bien l’enjeu de cette rencontre : “C’est un match qui compte double face à un concurrent direct pour les play-offs. Il devient donc encore plus intéressant pour celui qui le gagne. L’équipe qui l’emportera prendra un pas d’avance sur l’autre.” En effet, le Stade occupe pour le moment la quatrième place mais verrait les Neversois repasser devant en cas de victoire, d’autant qu’ils ont un match à rattraper à Bobigny.

Nevers n’a pas oublié

Les Nivernais restent sur quatre succès et une courte défaite la semaine passée (17-15). “C’est une équipe en pleine confiance. Ils viennent de faire un gros match à Montluçon. Ils seront surtout très revanchards par rapport au match aller,” annonce le coach dijonnais. En effet, l’USON aura sûrement encore en tête la victoire bonifiée et la démonstration du Stade Dijonnais lors du match aller (38-21).

Les Dijonnais s’apprêtent à jouer un très gros match dimanche. Même si une défaite ne compromettrait pas définitivement les chances de qualification, elle ne serait clairement pas la bienvenue. Dijon devra répondre présent dans le combat proposé par Nevers et se montrer réaliste quand des occasions se présenteront.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.