7 décembre 2019

Dijon s’impose sans briller, avant les stars du PSG

Les Dijonnais recevaient samedi après-midi l’équipe d’Istres, pensionnaire de Ligue 2, pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de France de football. Au terme d’un match moyen, le DFCO s’impose tout de même grâce à ses recrues (2-1) et passe au tour suivant.

(Retrouvez la galerie photo du match DFCO-Istres)

Bien servi au point de pénlaty, Akrour trompe Reynet avec l'aide de la barre transversale dès la 20ème minute.

Les Istréens avaient encore en mémoire leur victoire à Gaston-Gérard la saison passée, alors que Dijon était en Ligue 2 (0-1). Ce sont d’ailleurs eux qui ont pris le match par le bon bout, se créant plusieurs occasions dangereuses avant d’ouvrir le score par l’inusable Akrour à la 20ème minute. Les mouvements offensifs étaient bien plus souvent initiés par le FC Istres qui a eu plusieurs possibilités de doubler la mise, sans réussite.

Kakuta et Koné s’illustrent

Les Dijonnais se contentaient de se passer tranquillement la balle derrière. Le salut du DFCO est venu de ses dernières recrues. C’est tout d’abord Gaël Kakuta qui a égalisé en toute décontraction sur un coup franc parfaitement tiré (31′). Koro Koné l’a alors imité peu après la reprise, bien servi par Bauthéac (50′).

L'attaquant du DFCO Koro Koné a offert la victoire à Dijon en détournant un centre de Bauthéac.

Istres pousse mais Dijon tient

Par la suite, les Istréens se sont montrés dangereux, notamment en utilisant le couloir droit de Cédric Varrault, mais Dijon a bien tenu. Zakaria Diallo a de nouveau réalisé une belle prestation et confirme qu’il faudra compter sur lui. Sa taille a été un atout dans le jeu aérien. C’est souvent Diallo qui a impulsé les attaques de l’arrière. Baptiste Reynet a aussi été décisif plusieurs fois (66′, 74′).

Place au PSG !

Le tirage au sort de la Coupe de France a eu lieu hier soir et a attribué le Paris-Saint-Germain aux hommes de Patrice Carteron pour les huitièmes de finale. Hasard ou coïncidence, les Dijonnais ont éliminé les Parisiens au même stade de la compétition en Coupe de la Ligue au cours d’un match mémorable (3-2). Le stade Gaston-Gérard aura donc la chance de recevoir trois fois le club de la capitale dans la même saison !

Les Dijonnais, à défaut d’être brillants, ont su concrétiser les maigres occasions qui se sont présentées à eux. Ce match a surtout permis aux nouvelles recrues de prendre leurs marques. Le DFCO, soulagé par sa qualification, peut donc envisager son match de Ligue 1 à Lyon samedi sans pression.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.