17 juin 2021

Le DBHB retrouve des couleurs face à Besançon

Les Dijonnais démarraient leur phase retour à domicile avec un derby face à Besançon. Défaits au match aller, les joueurs de Denis Lathoud ont bien redressé la barre et s’imposent en costauds (25-23). Ils ne sont plus qu’à un petit point de la première place.

Pour son retour à Dijon, Benga a été très bon, mais ce sont les Dijonnais de Marc Poletti qui ont pris l'ascendant.

L’ailier dijonnais, Clément Bonin, était conscient que la rencontre a eu du mal à se lancer : “Il y avait un faux rythme et des approximations au départ. J’ai l’impression qu’on avait le pied sur le frein. On était peut-être un peu crispé à cause du derby ?” En effet, les deux équipes étaient encore dos à dos à la mi-temps (12-12). Heureusement, le DBHB a bien défendu en seconde période et a su faire la différence en attaque.

Le DBHB assure le spectacle

Les Dijonnais ont marqué pas moins de 3 kung-fu (passe aérienne reprise directement dont les airs au-dessus de la zone par un coéquipier) dans le match pour assurer le spectacle. Clément Bonin en souriait à l’issue de la rencontre : “Ça a réussi les trois fois contre Besançon. D’habitude, quand on le fait et qu’on rate, on a un peu l’air bête… On ne travaille pas ce geste tous les jours, c’est un peu à l’instinct. Avec Simon (Parent), c’est quelque chose qu’on fait depuis quelques temps. C’est notre petit truc à nous !

Place à l’autre derby

Le DBHB retrouve Semur ce week-end. Ce match sera évidemment particulier pour les deux équipes qui se connaissent parfaitement. Samuel Carle, ancien Semurois, se doute que l’ambiance sera électrique : “C’est une petite salle à Semur, ça va être un chaudron. Du coup, ça peut vite partir. Celui qui ne pètera pas les plombs prendra l’avantage.

Dernière de Kiour

Ce match sera certainement le dernier de Mohamed Kiour cette année. Blessé à l’épaule, ce dernier pourra prendre part à la rencontre avant de se faire opérer la semaine prochaine. Sauf s’il récupère plus vite, on ne devrait hélas pas le revoir sur les terrains. Martin Petiot, victime d’une entorse, sera lui absent à Semur.

Les Dijonnais enchaînent une seconde victoire en 2012 et profitent des erreurs successives d’Aix-en-Provence et Billère pour rattraper leur retard. Ils sont maintenant deuxièmes ex-aequo, à un point de Billère. Le derby face à Semur-en-Auxois samedi (20h45) revêt donc encore plus d’importance, d’autant que Billère et Aix s’affronteront au même moment.


0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.