23 septembre 2019

Les Ducs s’en rapprochent petit à petit

Les Ducs de Dijon recevaient mardi soir les Dauphins d’Épinal. Deux jours seulement après leur victoire en finale de Coupe de France à Bercy contre Rouen, ils n’ont pas relâché la pression. Ils s’imposent ainsi (5-4) et se rapprochent encore un peu du quatuor de tête.

Les Dauphins d’Épinal ont accroché les Ducs de Nicolas Ritz.

Il ne fallait pas rater la marche face à Épinal. Contre des Spinaliens sans complexe et comme toujours accrocheurs, les Dijonnais ont souffert mais se sont imposés. Ce derby de l’Est a tenu ses promesses et a été indécis jusqu’au bout. “Après de grosses émotions, le mot d’ordre était de ne pas avoir d’excuse, pas d’explication à la fin du match donc il fallait gagner. C’était la seule option, ça n’a pas été facile mais on s’y attendait,” expliquait Martin Gascon.

Des défenseurs d’attaque

Les Dijonnais étaient mal embarqués après l’ouverture du score des Lorrains. Heureusement, les Ducs possèdent des défenseurs efficaces devant le but. Ainsi, Benoît Quessandier et Cédric Custosse y sont allés de leur but (premier cette saison) et ont remis Dijon sur la bonne voie. “On n’a pas fait un gros match défensivement,” regrettait cependant Mathias Arnaud. Mais quand la défense peine, Ramon Sopko tient la baraque : “Ramon nous sauve le match,” ajoutait le capitaine Martin Gascon.

Dijon revient sur Briançon

Le DHC ne devrait plus être repris à la 5ème place. Mais les hommes de Jarmo Tolvanen veulent plus et visent les quatre premières chaises, qui leur éviteraient un tour supplémentaire en play-offs. La défaite de Briançon à Chamonix place maintenant les Diables Rouges à une petite longueur devant les Bourguignons. Les Dijonnais ont un virage à négocier samedi à Neuilly avant de recevoir justement Briançon…

Il ne reste plus que quatre matchs aux Ducs pour tenter de terminer dans le dernier carré. A Neuilly-sur-Marne, il ne faudra pas se tromper de match. Les Franciliens sont peut-être derniers de Ligue Magnus mais ils reviennent bien en 2012.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.