20 octobre 2019

Dossier : mercato terminé pour Dijon après Kakuta

Le mercato hivernal s’est terminé le 31 janvier 2012 à minuit. Le Dijon Football Côte d’Or a été l’un des clubs de Ligue 1 les plus actifs sur le marché des transferts en recrutant pas moins de six joueurs. Voici un compte-rendu des arrivées et des départs mais aussi des choix faits par Patrice Carteron.

Gaël Kakuta (n°10) est la dernière recrue du DFCO au mercato hivernal.

A l’occasion de ce mercato d’hiver, notre sondage proposait aux internautes de choisir à quel(s) poste(s) le DFCO devait se renforcer. Vous avez été très nombreux à vous exprimer et voici les résultats : gardien (4%), défenseur central (66%), défenseur latéral (34%), milieu défensif (21%), milieu offensif (7%), ailier (8%), attaquant (16%), enfin, vous n’étiez que 4% à penser qu’il ne fallait rien changer. Finalement, Patrice Carteron a pris l’opinion générale à contre-pied…

Recrutement surprenant ?

On remarque que l’entraîneur dijonnais a recruté aux postes les plus inattendus avec Yeboah (gardien), Kakuta (milieu offensif ou ailier), Achour (milieu offensif), Koné (attaquant ou ailier), Kumordzi (milieu défensif). Vous étiez 66% à penser que le club devait faire venir un nouveau défenseur central. Pourtant, le seul élément défensif recruté est un latéral gauche avec Diabaté.

Avec Kumordzi, Patrice Carteron espère mieux conserver le ballon en milieu de terrain.

Traiter les causes

L’analyse de Carteron est claire : “Notre défense est mise à rude épreuve car on a la plus petite possession de balle de Ligue 1 (ndlr : 42% source LFP). Avant de se focaliser uniquement sur les conséquences, il faut peut-être analyser les causes.” C’est pourquoi l’entraîneur dijonnais a préféré recruter des joueurs plus techniques afin de mieux tenir le ballon et donc de soulager la défense.

L’apport Kumordzi

Il a ainsi fait venir Bennard Kumordzi pour muscler le milieu défensif dijonnais. “Il peut nous apporter beaucoup au milieu de terrain avec plus de maîtrise et de possession de balle. De fait, notre bloc défensif sera moins mis sous pression.” Ses premières apparitions sont très prometteuses et confortent les propos et les choix de l’entraîneur dijonnais. Zié Diabaté est également venu pour doubler le poste de Samuel Souprayen. Mais le défenseur latéral ivoirien sera peut-être plus qu’une simple doublure puisqu’on sait que Carteron souhaite voir évoluer Souprayen plus souvent dans l’axe.

L'arrivée de l'international ivoirien Daniel Yeboah (actuellement à la CAN) pourrait bien bouleverser la hiérarchie des gardiens de but.

Quelle hiérarchie pour les gardiens ?

La hiérarchie des gardiens pourrait être bousculée avec l’arrivée de Daniel Yeboah. L’international ivoirien sera certainement le gardien numéro 2 du DFCO à la place de Baba Tchagouni. Son expérience pourrait être un sérieux atout pour compenser la jeunesse de Baptiste Reynet. “On verra ça tranquillement quand Daniel sera revenu de la CAN. On cherchait un gardien plus expérimenté pour apporter un regard différent, et pour obliger les deux jeunes à continuer leur progression.

Koné suppléant de Jovial

Devant, Koro Koné a été recruté afin de permettre à Brice Jovial de souffler un peu. Ce qui ne fait évidemment pas les affaires de Grégory Thil. Hakeem Achour, jeune milieu offensif, devra quant à lui faire ses preuves avant de faire éventuellement ses premiers pas dans l’élite.

Après une interminable négociation avec Chelsea, Gaël Kakuta a finalement posé ses valises à Dijon pour se relancer.

Kakuta, attraction du DFCO

La recrue phare de Dijon au mercato est bien entendu Gaël Kakuta, prêté 6 mois par Chelsea. Meneur de jeu ou sur l’aile, il saura parfaitement apporter sa touche technique hors du commun. Kakuta est venu se relancer à Dijon. “Il a besoin d’être moins sous les feux des projecteurs et doit retrouver des sensations.” Mais l’arrivée de tous ces joueurs a engendré des départs. Ainsi, Christophe Mandanne a été prêté à Guingamp (Ligue 2), Christopher Joufreau au Poiré-sur-Vie (National) et Mehdi Courgnaud à Arles-Avignon (Ligue 2). Jean-Daniel Padovani et Daisuke Matsui ont un temps été annoncés sur le départ, mais ils termineront l’année en CFA2. “On est un club respectueux. On va honorer leur contrat, mais ce sera difficile pour eux de rejouer.” déclarait Patrice Carteron.

Le DFCO a été l’équipe de Ligue 1 la plus active sur le marché des transferts avec six arrivées et trois départs. Espérons que ces joueurs s’adapteront rapidement et apporteront un plus à l’équipe. Patrice Carteron possède maintenant un groupe conséquent et armé pour atteindre l’objectif du maintien. Le coach dijonnais est satisfait de son recrutement et de l’intégration de ses joueurs qui sesont fondus naturellement dans le groupe.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.