19 septembre 2019

Début de la saison Superbike pour Maxime Berger

Le jeune pilote dijonnais de Superbike, Maxime Berger, part ce jeudi pour l’Australie, où se déroulera le premier Grand Prix de la saison 2012. Avec une nouvelle équipe, la Team Effenbert Liberty Racing, il est prêt à se mêler aux plus grands.

Maxime Berger (deuxième en partant de la gauche) et le Team Effenbert Liberty Racing.

Jeudi, Maxime Berger s’envole donc pour l’Australie. Les 13, 14 et 15 février prochains, il pourra enfin remonter sur sa moto pour effectuer les premiers essais. En effet, dans une logique de limitation des budgets, le championnat interdisait de rouler en décembre et en janvier. Depuis la dernière course à Portimao le 16 octobre, Maxime n’a pas touché de moto. Il a pris son mal en patience et s’est beaucoup entretenu physiquement.

C’est une course qui me plaît”

Ensuite, les 20 et 21 février auront lieu les premiers essais officiels. Tout ira ensuite très vite avec les qualifications le vendredi 24 février, et les deux courses les 25 et 26 février. Maxime Berger est pressé d’en découdre d’autant qu’il apprécie beaucoup le circuit australien : “Phillip Island est vraiment un joli circuit. Il est rapide avec des grandes courbes. Il y a de grands enchaînements de virages avec beaucoup de vitesse et très peu de gros freinages. C’est une course qui me plaît.”

Le pilote dijonnais est prêt à prendre la nouvelle vague de Superbike.

Ambitieux mais lucide

Son nouveau Team est composé de trois pilotes : Sylvain Guintoli, Jakub Smrz et lui-même. Du haut de ses 22 ans, Maxime est de loin le plus jeune du trio, les deux autres étant proches de la trentaine. Mais il sait qu’il peut se mêler à la bataille : “Ce serait super d’accrocher le top 5. Évidemment, le podium serait magnifique mais il y a des pilotes qui ont énormément d’expérience. On ne peut pas arriver comme ça et casser la baraque. Je me sens réellement bien cette année dans ce nouveau Team. Il n’y a plus qu’à mettre du gaz et faire au mieux pour avoir des résultats.”

Le jeune Dijonnais est pressé de chevaucher à nouveau sa Ducati et espère continuer sa progression : “Je pars pour une nouvelle saison de moto. J’espère que ça va bien se passer. J’aimerais terminer dans les 10 premiers à toutes les courses.” Un objectif qu’il espère atteindre avec sa nouvelle équipe, le Team Effenbert Liberty Racing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.