18 octobre 2019

Le DFCO part se relancer à Brest

Le Dijon Football Côte d’Or a laissé s’envoler des points précieux la semaine dernière en s’inclinant à domicile face à Valenciennes (1-2). Les Dijonnais doivent rattraper le temps perdu et  ramener quelque chose de Brest, où ils se rendent samedi.

Benjamin Corgnet et les Dijonnais doivent vite repartir de l'avant.

Patrice Carteron est d’abord revenu sur cette défaite et n’a toujours pas digéré le fait que la rencontre ait eu lieu : “Ça m’a fait mal de perdre contre Valenciennes mais j’ai plus les boules d’avoir joué. C’est triste de se faire siffler alors que les joueurs n’avaient pas les moyens de produire autre chose. On ne se fera pas avoir deux fois…”

Finies les glissades

Pour mettre toutes les chances de leur côté, les coéquipiers d’Abdoulaye Meïté partiront demain après-midi à Brest et pourront ainsi s’entraîner deux fois en Bretagne avant le match de samedi. Les conditions climatiques sont nettement plus favorables là-bas, avec des pelouses non gelées et des températures raisonnables. Ils pourront également se ressourcer au bord de la mer avant ce match important.

Brest sait se défendre

A égalité avec Lille et Marseille, le Stade Brestois possède la seconde meilleure défense de L1 avec 21 buts encaissés. Par contre, ils possèdent également la plus mauvaise attaque avec 20 buts marqués. Les Bretons sont orphelins depuis cet hiver de leur attaquant vedette Nolan Roux, parti à Lille. Ils pourront cependant compter sur le meilleur défenseur de ce championnat, l’expérimenté Jonathan Zébina.

Le Stade Francis Le Blé n’aime pas l’échec

Brest possède à domicile cette saison un excellent bilan avec six nuls, quatre victoires et une seule défaite (face au PSG il y a deux semaines, 0-1). Le public finistérien y est pour quelque chose et poussera une nouvelle fois derrière son équipe. Pour Patrice Carteron, “il faudra beaucoup d’abnégation et un super état d’esprit pour espérer quelque chose là-bas.”

Les Dijonnais doivent vite passer à autre chose après leur revers face au VAFC. Ce deuxième match d’une série de quatre face à des concurrents directs pour le maintien doit relancer une équipe en perte de vitesse. Un terrain plus propice au jeu devra au moins permettre aux deux formations de se battre avec leurs armes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.