6 avril 2020

Le DFCO hausse le ton face à Nice

Les Dijonnais retrouvaient pour la troisième fois de la saison l’OGC Nice ce soir. Après deux matchs nuls au stade du Ray (1-1 en championnat et un mémorable 3-3 en Coupe de la Ligue, finalement perdu aux tirs au but), le DFCO jouait cette fois-ci dans son stade Gaston-Gérard.

(Photos J.Rivage)

Le duo Jovial-Kakuta a fait basculer le match.

Trois jours seulement après sa défaite en Coupe de France face au PSG (0-1), Dijon avait besoin de points, surtout face à un concurrent direct pour le maintien. Le DFCO met la pression dans le camp niçois sans pourtant être dangereux. La première frappe du match arrive au bout de 20 minutes et une tentative sans réussite de Kumordzi. Les longs dégagements de Reynet permettent à Dijon de jouer haut. Il faudra attendre la demi heure de jeu pour voir enfin un tir cadré de Mounier mais Reynet n’est pas inquiété.

Kakuta lance le DFCO

Le match est électrique. Les esprits s’échauffent suite à une mauvaise chute de Bauthéac. On croit que les deux équipes vont retrouver les vestiaires sur ce score nul mais c’est sans compter sur le duo Jovial-Kakuta. Sur un une-deux ponctué d’une talonnade de l’attaquant, Kakuta expédie le ballon dans le petit filet d’une magnifique frappe à l’entrée de la surface (1-0, 44′). Ce but est le troisième du joueur prêté par Chelsea en trois titularisations, avec celui en Coupe de France, et fait très mal aux Niçois.

9ème but de Jovial

Sankharé et Kumordzi ont récupéré de nombreux ballons au milieu.

Les Dijonnais continuent sur leur lancée. Ils se mettent rapidement à l’abri. Gaël Kakuta efface son vis-à-vis et accélère. Il décale parfaitement Jovial qui pique son ballon au-dessus d’Ospina et marque son 9ème but de la saison (2-0, 53′). Il aura fallu deux occasions au duo pour mettre le DFCO à l’abri. La défense est au diapason. Face à son ancien club, Cédric Varrault est impeccable, tout comme les récupérateurs Sankharé et Kumordzi.

Koro Koné termine le travail

Les Dijonnais réalisent une très belle performance collective. Ils scelleront la marque en fin de match. Thomas Guerbert fait à son tour parler sa technique en trouvant Koro Koné sur la côté gauche. L’attaquant s’en va à son tour tromper le portier niçois et crucifier les visiteurs (3-0, 88′).

Nice n’avait pas gagné à l’extérieur avant ce match. Ce n’est toujours pas le cas avec cette sévère défaite 3-0. Les Dijonnais ont sûrement réalisé leur meilleur match de la saison. Ils remontent à la treizième place du classement et possèdent dorénavant 6 points d’avance sur les Niçois et 5 sur la zone rouge. la fête a donc été totale.

Les meilleurs : Varrault, Kakuta, Jovial, Kumordzi à Dijon ; Anin, Monzon à Nice.

no images were found

0 Partages

1 thought on “Le DFCO hausse le ton face à Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.