29 novembre 2021

Le CDB fait de la résistance

Les Dijonnaises, en difficulté durant toute la saison, sont en train de finir en boulet de canon. Après la superbe victoire face à Besançon (23-19), elles sont allées arracher le match nul au courage face à Toulon (26-26).

La joie des Dijonnaises après le nul arraché contre Toulon samedi dernier.

A une journée de la fin de la phase régulière, elles sont en train de sauver leur peau. Elles voulaient à tout prix éviter cette dernière place au classement et ont fait un grand pas dans ce sens. Cependant, rien n’est encore acquis car le match Fleury-Besançon peut encore tout chambouler.

Toutes devant Fleury-Besançon

Laurine Daquin attend cette rencontre avec impatience : “C’est une bonne chose d’avoir fait un match nul contre Toulon. Pour concrétiser cette avant-dernière place, on attend le match Fleury-Besançon que la Fédération a remis à mercredi soir. Là, on pourra voir si on part avec 2 points en play-downs.” En effet, une victoire de Besançon replacerait les joueuses d’Elena Groposila à la dernière place de LFH.

Nîmes en play-downs

Il reste encore un match au CDB pour se mettre à l’abri d’un résultat de Besançon à Fleury ou à Toulon. Les Dijonnaises jouent mercredi 29 février prochain à Mios, qui n’a plus rien à jouer. Installées à la 6ème et dernière place qualificative pour les play-offs, elles ne peuvent plus être reprises par Nîmes qui jouera les play-downs.

Le Cercle Dijon Bourgogne a réalisé un superbe match, plein de solidarité et de volonté, face à Toulon. Ce match nul récompense les coéquipières de Céline Murigneux qui se sont accrochées toute la saison. Il ne reste plus qu’à attendre le résultat d’un décisif Fleury-Besançon demain pour savoir comment appréhender la suite.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.