9 août 2020

Le DFCO peut se faire une beauté en Corse

Dernier match d’une série de quatre face à des concurrents pour le maintien, cet Ajaccio-DFCO peut réellement donner de l’air aux Dijonnais. La victoire face à Nice (3-0) a fait du bien mais il faut confirmer ce succès par une bonne prestation sur l’île de beauté.

Benjamin Corgnet sera de retour et devrait débuter ce week-end.

Patrice Carteron avait aujourd’hui le sourire. La victoire contre les Niçois l’a conforté dans ses choix : “Ça récompense notre philosophie de jouer pour gagner. Il n’y a que comme ça qu’on s’en sortira.” Contre Ajaccio, les Bourguignons développeront une nouvelle fois un jeu basé sur l’attente et des contres assassins. Pour cela, ils pourront compter sur le retour de Benjamin Corgnet. Tout le monde attend de voir une association Corgnet-Kakuta-Jovial qui pourrait faire des étincelles.

Le DFCO doit prendre le large

Les matchs en retard qui ont eu lieu hier ont été positifs pour le DFCO. L’entraîneur bourguignon s’en félicite : “Ça doit être une super motivation d’avoir 5 points d’avance et de jouer encore contre un concurrent direct pour le maintien.” Comme face à Nice la semaine passée, les Dijonnais ont l’occasion, en cas de victoire, de prendre 6 points d’avance sur les Corses, ce qui ne serait pas négligeable.

L’ACA revient de loin

Patrice Carteron sait cependant que ce ne sera pas chose aisée : “Gagner en Corse, on sait que c’est toujours très compliqué. Un nul serait déjà un bon résultat. Il ne faut pas se croire plus beau qu’on ne l’est.” Les Ajacciens ont connu une période faste entre décembre et janvier avec 2 nuls et surtout 4 victoires consécutives. Ils sont ainsi remontés à la 17ème place et ont recruté cet hiver l’attaquant qui leur manquait, le Brésilien en provenance de Lens, Eduardo.

Le DFCO se déplace donc en Corse samedi pour y affronter l’AC Ajaccio. Face à un autre promu, il faudra montrer la même envie et la même maîtrise que face à Nice. Les Dijonnais ne devront pas non plus se laisser déstabiliser par l’ambiance toujours très chaude du Stade François Coty.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.