20 novembre 2019

Abdoulaye Meïté et le DFCO prêts pour Montpellier

Le DFCO reçoit Montpellier, leader de la Ligue 1, demain. Les Montpelliérains possèdent la meilleure attaque du championnat, alors que Dijon a la plus mauvaise défense. Abdoulaye Meïté, le capitaine dijonnais, sait qu’il devra être à son meilleur niveau et nous a livré ses impressions sur cette rencontre.

Abdoulaye Meïté aurait aimé se frotter à Olivier Giroud !

DIJON-SPORTnews.fr : Comment tu trouves cette équipe de Montpellier ?

Abdoulaye Meïté : “C’est une formation très régulière. On le voit depuis le début de la saison. C’est une bonne équipe avec un bon amalgame entre les jeunes et les joueurs expérimentés. Ils sont premiers et ils le méritent. Il y a plein de bons joueurs. Giroud ne jouera pas mais il y a Belhanda, Utaka, Estrada, Cabella… Ils sont bons à tous les postes.”

DSn : Le fait qu’il n’y ait pas Giroud ça te fait plaisir ou non ?

AM : “J’aurais aimé qu’il y ait Giroud. C’est un joueur qui est grand, bon de la tête et qui se déplace bien. Ça aurait été un bon duel. J’étais suspendu au match aller et il ne joue pas au retour, c’est comme ça. Peut-être la saison prochaine si on se maintient !”

DSn : Comment tu expliques cette réussite à Montpellier ?

Il est avant tout le patron de la défense dijonnaise.

AM : “C’est une équipe qui joue ensemble depuis 3 ans. Ils sont jeunes et sont allés prendre des joueurs d’expérience comme Hilton. Ce n’est pas anodin. Ils ont un président qui sait ce qu’est la Ligue 1. C’est un des présidents que j’apprécie le plus. Il a une grand gueule, mais il sait ce qu’il fait. S’ils sont à ce niveau, c’est qu’ils l’ont préparé et l’ont mérité. Ils ont aussi un très bon centre de formation.”

DSn : Le fait qu’ils soient premiers ça vous motive encore plus ?

AM : “Au mois de mars, on joue Montpellier, Paris et Marseille. On ne va pas se plaindre. Nous, on est Dijon, on ne se prend pas pour des autres car on joue le maintien. On joue contre une grosse équipe, il faudra jouer sans lâcher prise. On ne se met pas une pression inutile. Au match aller, on menait 2-0 et on s’était fait reprendre. Mais on est moins naïfs maintenant. Il peut se passer n’importe quoi…”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.