18 janvier 2021

Le CDB garde le sourire malgré la défaite à Mios

Les Dijonnaises en ont terminé avec cette phase régulière épuisante physiquement et psychologiquement. Elles clôturent donc ces 18 journées de championnat LFH à la 9ème place et peuvent aborder les play-downs avec 2 précieux points.

Les partenaires de Jocelyne Mavoungou peuvent avoir le sourire à l'issue de la phase régulière.

Ce match à Mios a une fois de plus reflété les problèmes que les Dijonnaises ont rencontrés cette saison. Elles sont parties en Gironde avec seulement 8 joueuses de champ suite aux absences de dernière minute de Terzi, Jacquinot, François et Edwige. Comme souvent, la fatigue s’est fait ressentir juste avant la pause. Les locales ont creusé un trop grand écart passant de 13-11 (26′) à 19-12 à la mi-temps.

Défaite avec le sourire

Mais les Bourguignonnes ont une nouvelle fois fait preuve de courage en rivalisant en seconde période (17-17), prouvant qu’avec plus de rotations, la donne aurait pu être toute autre. L’essentiel est cependant préservé puisque dans le même temps, Toulon empochait difficilement la victoire devant Besançon (31-29). Ainsi, les Bisontines restent derrière le CDB et débuteront les play-downs à 0 point.

Place aux phases finales

Les play-downs arriveront d’ailleurs rapidement avec un premier déplacement des joueuses d’Elena Groposila à Fleury le 14 mars. Elles recevront ensuite trois fois (Nîmes, Besançon puis Fleury). Enfin, le calendrier a proposé un alléchant Besançon-CDB lors de la dernière journée, qui pourrait être décisif pour le maintien…

Les Dijonnaises ont terminé la phase régulière par une nouvelle défaite mais préservent l’essentiel en restant devant Besançon. Elles sont maintenant tournées vers ces fameux play-downs qui décideront si l’avenir du CDB sera encore en LFH. Il reste 6 matchs pour faire en sorte que oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.