22 août 2019

Schilb et Aminu écoeurent la JDA Dijon

Dans un Colisée vêtu aux couleurs de la Bourgogne, le leader Chalon-sur-Saône a dû s’employer pour disposer du promu dijonnais (84-77). La JDA a livré une belle bataille sur le parquet chalonnais et sans un grand Blake Schilb et un Alade Aminu efficace pour l’Élan, le résultat aurait pu être différent.

Premier constat, la JDA a rivalisé avec Chalon à chaque quart-temps (21-17, 23-18, 21-21, 19-21). Les basketteurs de Jean-Louis Borg se sont même payé le luxe de dominer les Saône-et-Loiriens sur la seconde mi-temps, remportée 42-40. Les Dijonnais ont toujours été dans le coup et ont fait preuve de courage pour s’accrocher aux basques du leader.

Schilb l’extra-terrestre !

Le shoot à mi-distance d'Andre Harris a fait mal aux Chalonnais.

Le joueur du match est sans conteste le Chalonnais Blake Schilb (25 points, 6 rebonds, 4 passes décisives). L’ailier américain semble venir d’une autre planète. Sa polyvalence et son élégance n’ont d’égal que son efficacité. Le joueur le plus adroit de Pro A aux lancers francs (94%) a écoeuré les Dijonnais. Schilb est en lice pour l’élection du meilleur joueur du mois de février, comme son coéquipier Aminu.

Dijon secoué à l’intérieur

Pourtant, les affaires avaient mal commencé puisque le pivot dijonnais Zach Moss quittait prématurément ses partenaires en raison de nombreuses fautes. L’Américain n’est resté que 16 minutes sur le parquet au lieu de 24 habituellement. Rob Lewin n’étant pas là, la tâche a été délicate pour Rupert et Mendy face à Aminu qui s’est régalé dans la raquette (7 sur 8). L’agressivité et la combativité de Jbam ont aussi permis aux Chalonnais de mettre les intérieurs dijonnais sous l’éteignoir.

L'ailier chalonnais Blake Schilb, ici face à Sean Marshall, a encore prouvé son talent face à Dijon.

Dixon passe, Harris marque

Gênés dans la raquette, les partenaires de David Melody ont manqué trop de paniers faciles sous le cercle (43% à l’intérieur). Sans l’adresse d’Harris à mi-distance (24 pts, 85% aux tirs), le score aurait pu prendre de l’ampleur pour les locaux. Sean Marshall a aussi eu quelques bons passages mais cela n’a pas suffi. De son côté, le meneur de poche Bobby Dixon a semé le trouble dans la défense et a réussi 10 passes décisives.

Si le derby a une nouvelle fois été remporté par l’Élan Chalon, la prestation de la JDA laisse augurer de belles choses pour la suite du championnat. Privés de plusieurs armes à l’intérieur, les Dijonnais n’ont pas pu s’exprimer à 100%. Face à des joueurs du calibre de Schilb ou Aminu, la JDA Dijon a fait preuve de détermination et n’a jamais lâché prise.

Retrouvez l’info et les news de la JDA (classement, statistiques, résultats…) sur la page du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.