8 mars 2021

Dijon refroidit d’entrée les Brûleurs de Loups

Ce soir, la patinoire Trimolet avait droit à la première manche des quarts de finale de Ligue Magnus entre les Ducs de Dijon et les Brûleurs de Loups de Grenoble. Pour le DHC, il fallait bien débuter dans ces phases finales alors que les Grenoblois ont déjà disputé 5 manches lors du tour précédent pour sortir Épinal.

Thomas Decock et Nicolas Ritz ont refroidi les ardeurs de Francis Desrosiers.

Dès le début, on sent bien que les deux équipes sont tendues. Les fautes se multiplient (8 pénalités en vingt minutes) et les Ducs se retrouvent rapidement à 3 contre 4. Une fois l’orage passé, les Dijonnais posent leur jeu et poussent sur la cage grenobloise. C’est finalement Nicolas Ritz qui va ouvrir la marque, bien aidé par Arnaud et Mrena (1-0, 9’20).

De la tension dans l’air

Les deux équipes se rendent coup pour coup pendant ce premier acte accroché. Après la pause, le danger arrive fréquemment sur la cage de Sopko. Le match s’emballe et les deux équipes mettent beaucoup plus de rythme. Le palet passe d’un camp à l’autre et les gardiens Quemener et Sopko s’illustrent chacun leur tour. Mais les tensions sont toujours présentes. Mathias Arnaud est pris pour cible et s’empoigne virilement avec Desrosiers.

Dijon sous pression

Ramon Sopko a encore été excellent et réalise un nouveau blanchissage.

A 5 contre 4 dès l’entame du dernier tiers, les Grenoblois font le forcing. Dunnet inquiète Sopko dès les premières secondes. Le portier dijonnais est mis à rude épreuve mais reste impérial et sa défense écarte systématiquement le danger. Les Brûleurs de Loups commencent à se découvrir et Dijon va en profiter.

Grenoble cède

C’est Guttig qui parvient à tromper Quemener en deux temps (2-0, 47’43). Decock est à deux doigts de tripler la marque mais c’est finalement Mrena d’un tir lointain qui s’en charge (3-0, 50’06). Ramon Sopko effectue un double arrêt sur Steiner qui anéantit les espoirs des Brûleurs de Loups. Après un premier tiers haché par les fautes et les accrochages, les minutes défilent en faveur du DHC. Après deux dernières grosses occasions pour Kevorkian et Quessandier, le DHC s’impose 3-0.

Les Grenoblois ont voulu imposer un gros défi physique aux Ducs mais le match a finalement basculé en faveur des Dijonnais. Sans être exceptionnels, les Ducs ont su faire le travail en restant très propres en défense et réalistes en attaque. Les play-offs débutent bien mais il faudra déjà confirmer demain soir…

Les meilleurs : Sopko, Mrena et Guttig à Dijon ; Amar, Quemener et Steiner à Grenoble.

Buteurs : Guttig, Mrena, Ritz.

Assistants : Arnaud, Mrena, Riendeau Guttig.

Retrouvez le tableau des play-offs de hockey Ligue Magnus 2012 !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.