3 juin 2020

Zanevska et Marcinkevica en finale de l’Open

Les demi-finales de l’Open GDF Suez de Bourgogne avaient lieu samedi après-midi au tennis de Norges. Les quatre dernières joueuses du tournoi s’affrontaient pour un ticket en finale, dont la dernière Française en lice Audrey Bergot. Au menu du jour, deux matchs : Marcinkevica-Ozga et Bergot-Zanevska.

L'Ukrainienne Marcinkevica est une joueuse de caractère.

Le premier match opposait Diana Marcinkevica (Lettonie, n°5) à Justine Ozga (Allemagne). Le début de rencontre est serré et chaque joueuse prend presque systématiquement le service de l’autre (3-2). Plus mobile, Marcinkevica remporte le 1er set sur un lob magnifiquement dosé (6-4).

Marcinkevica a du caractère

L’Allemande Ozga redémarre bien (2-0), mais elle commet ensuite trop de fautes, notamment au service. La Lettonne inverse la tendance rapidement (3-2). Les joueuses parviennent enfin à garder leur service (5-4). Marcinkevica montre plus de caractère et d’agressivité. Beaucoup plus vive, elle fait le break et s’impose en 2 sets (6-4, 7-5).

Bergot dernière Française

Dans la seconde demi-finale, on assiste à un début de rencontre avec beaucoup de balles dans le filet… La Française Bergot se fait breaker dès son deuxième jeu de services (1-2) et a du mal à rentrer dans son match. Plus précise, Zanevska prend rapidement le dessus dans la première manche qu’elle remporte 6-2.

Zanevska a éliminé la dernière joueuse française en demi-finale.

Zanevska plus précise

Dès le début de la deuxième manche, Bergot tombe en panne au service (2-0). L’Ukranienne est plus dynamique. Elle varie mieux son jeu et fait courir la Française qui cède à nouveau. Zanevska croise beaucoup ses balles et montre un jeu technique avec de beaux contre-pieds. Bergot se retrouve souvent en position d’attaque mais elle n’arrive pas à conclure ses points. Ses frappes sont trop tardives et sans danger. De plus, son jeu au filet manque de conviction (5-0).

4 balles de match sauvées

La tendance s’inverse et c’est au tour de Zanevska de perdre le rythme sur son jeu de services avec quelques double-fautes (5-1). La Française retrouve son jeu et sauve 4 balles de match avec courage. Mais le mal est déjà fait. L’Ukrainienne conclut les derniers points avec des frappes de fond de court longues et puissantes, comme elle a su faire durant la rencontre (6-2, 6-3).

Après avoir battu une autre Française la veille en quart (Océane Dodin), Maryna Zanevska se qualifie pour la finale. Le dernier match de l’Open de Norges opposera donc dimanche (14h) la Lettonne Marcinkevica à l’Ukrainienne Zanevska. La partie devrait être très serrée entre deux joueuses très mobiles et complètes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.