25 janvier 2021

Les Ducs veulent poursuivre l’aventure

En s’inclinant par deux fois en Isère ce week-end (3-2 puis 2-1), les hockeyeurs dijonnais ont vu leurs homologues grenoblois revenir à égalité. Les deux équipes s’affrontent donc ce soir pour un match décisif qui enverra le perdant en vacances.

Les Ducs auront besoin de la rage de vaincre de Mathias Arnaud et Nicolas Ritz ce soir.

Le DHC n’a pas été très en réussite en Isère. Du coup, la décision s’est faite sur un coup de dés dans la prolongation. C’est le Grenoblois Ouimet qui a offert une cinquième manche à tous les acteurs en marquant à 36 secondes des tirs au but. Avant cela, les deux équipes avaient eu leur chance mais aussi bien Raibon que Sopko avaient fait durer le suspens.

Le public a son rôle à jouer

Les Ducs de Dijon ont subi à Pôle Sud la puissance des Brûleurs de Loups. Pourtant, lors des deux rencontres, ils avaient réussi le plus dur, c’est à dire ouvrir le score. Mais, à l’image de ce match 4, les Grenoblois ont été portés par leur public dans les derniers instants et ont su revenir au courage. Au public dijonnais de pousser à son tour pour forcer la décision dans ce match couperet.

Les Ducs ne doivent pas répondre

Ce soir, il ne faudra pas rentrer dans le jeu des Brûleurs de Loups. Ils ont proposé beaucoup de densité physique et semblent plus forts à ce jeu là que les Ducs. Le problème est que les Dijonnais ont tenté de répondre à ce défi. Les Bourguignons doivent s’appuyer sur ce qui a fait leur force toute cette saison, c’est à dire patiner très vite et mettre en place leur jeu collectif.

Ce soir, la patinoire Trimolet va être en ébullition. Les deux équipes n’ont plus le droit à l’erreur et le match risque d’être tendu. Les Ducs de Dijon doivent absolument l’emporter sous peine de connaître une fin de saison brutale.

Retrouvez le tableau des play-offs de hockey 2012 !

0 Partages

3 thoughts on “Les Ducs veulent poursuivre l’aventure

  1. Juste une précision : les Grenoblois ont été portés par leur public dans les 3 dernières minutes de jeu. Pôle Sud est une patinoire quasi-morte …

    1. Arrête de dire n’importe quoi il y avai une trop belle ambiance du début a la fin tu ni connait rien allez GRENOBLE
      Vous etier une petit dizaine se soir les grenoblois serai près de 150 sa c’est des supportaire

  2. L’important c’est de croire ce qu’on dit, hein … (et d’éviter d’utiliser son clavier avec ses pieds, tant qu’on y est, ça donne des messages difficilement lisibles …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.