19 janvier 2021

Deux podiums pour AMsports aux championnats de France

Les championnats de France Marathon, placés cette année très tôt dans la saison et juste après les championnats de France indoor servaient de test à la préparation hivernale des patineurs. Elphège Pedicone et Thomas Dauvergne ont tiré leur épingle du jeu montant tous les deux sur le podium.

Chez les cadettes

Zoé Rémy, en cadettes, est partie pour son premier marathon avec un peu d’incertitude. Le départ a été plutôt calme mais une chute collective s’est produite après 10 km. Zoé a fourni de gros efforts pour reprendre sa place dans des longues lignes droites face au vent. Elle y est parvenue mais a laissé l’énergie nécessaire lorsque la course s’est accélérée sur la fin de course. Lâchée du groupe, elle a été contrainte à l’abandon et termine 23ème.

Chez les cadets

Le peloton est resté groupé les 30 premiers kilomètres. A 5 km de l’arrivée, le peloton se réveille sous l’impulsion de quelques favoris décidés à prendre leurs responsabilités. A 1 km de l’arrivée, Raphaël Planelles sort du groupe et part rejoindre un patineur échappé. Elphège Pedicone ne bouge pas. Il ne croit pas en ses chances face au peloton qui se prépare à lancer le sprint. Pourtant, les deux hommes franchissent la ligne en tête. Derrière, le peloton est lancé à pleine vitesse. Elphège prend le dessus et termine à quelques mètres des échappées. Il monte ainsi sur la troisième marche du podium.

Chez les juniors.

Après un beau championnat indoor, Valentin Régnier-Hug avait à cœur de bien faire. Il est bien resté dans la course jusqu’à 10 km de l’arrivée. Un manque de fraicheur, un manque de roulage en extérieur, un manque d’attention, et il a pris un écart sur une accélération face au vent. Il n’est plus revenu face à un peloton qui a accéléré nettement et a terminé 16ème.

Chez les seniors Nationaux

Maximilien Dellemotte a pris un bon départ. Il s’est même permis de venir aux avant-postes sur les 10 premiers kilomètres. Il est ensuite lâché sur des accélérations puis il a chuté à 5 km de l’arrivée suite à une vis cassée. Il se classe 47ème.

Chez les Vétérans

Le peloton est resté groupé les 10 premiers kilomètres. Thomas Dauvergne n’a pu éviter la deuxième chute du paquet qui est survenue après 20 km de course. Lucien, resté en arrière du groupe n’a pu rejoindre la tête et a terminé 30ème. Thomas est ensuite revenu rapidement à l’avant de la course. Il a décidé de durcir le rythme pour écrémer ce paquet bien trop fébrile à son goût. Une cassure s’est opérée et cinq patineurs se sont détachés. A l’approche de l’arrivée, ils n’étaient plus que 4. Au terme d’une terrible lutte, Thomas termine 2ème à 7 petits dixièmes de secondes du premier.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.