27 mai 2020

Hockey: A.Guttig : “on est au plus bas”

La saison vient de se clore de manière assez brutale pour les Dijonnais qui nourrissaient de réelles ambitions pour ces play-offs. Anthony Guttig était très triste de terminer sa saison sur ce match : C’est une déception, une frustration. Je ne sais pas quoi dire, on est au plus bas. Ça fait ch….

On ne mérite pas de passer”

Anthony Guttig n'est pas parvenu à tromper Sébastien Raibon.

L’attaquant dijonnais ne pense pas que l’enjeu ait crispé les Ducs : “C’est un cinquième match de play-offs. Soit tu continues la saison, soit elle se termine, donc forcément il y avait de la fébrilité. On n’a pas su l’emporter sur cette série. Quand on gagne 2 à 0 et qu’on n’est pas capable de gagner un des trois derniers matchs, c’est qu’on ne mérite pas de passer. On n’a pas été capables de finir le boulot tout simplement.”

Un quatrième but qui fait mal

Anthony Guttig a du mal à comprendre comment Dijon a pu perdre cette rencontre : “On pousse mais on n’arrive pas à mettre ce but égalisateur et au contraire on se prend ce quatrième but qui clôt le match. C’est dommage. On est tombé sur un bon gardien et ils ont su bien défendre. Grenoble est une équipe de jeunes donc on ne peut pas dire qu’ils ont l’habitude de gagner des matchs de play-offs et des trophées. Ils ont tout simplement été meilleurs que nous. On ne va pas se chercher d’excuses.”

Le public a répondu présent

Le jeune dijonnais a tout de même tenu à saluer son public, qui a poussé jusqu’au bout : “C’est le point positif de cette fin de saison. Je ne sais pas si on a réussi à séduire un public dijonnais, mais la patinoire était remplie voire surchargée à chaque fois. C’est déjà bien d’avoir gagné la coupe de France et d’avoir rendu le hockey plus populaire à Dijon.”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.