18 août 2019

La JDA surclassée par Gravelines-Dunkerque

Une semaine après sa victoire précieuse et convaincante face à Poitiers, la JDA s’attaquait à un autre morceau ce soir. Les Dijonnais étaient en effet en déplacement face à Gravelines-Dunkerque, actuel co-leader de Pro A de basket-ball.

David Mélody a été le meilleur dijonnais, mais en vain.

La JDA démarre très mal cette rencontre et encaisse d’entrée un 7-0 en l’espace de 2 minutes, avec deux paniers de Bokolo et un trois points signé Pape Sy. David Mélody réveille ses partenaires avec 8 points (12-10, 6′) mais les visiteurs encaissent un nouveau 7-0 (19-10, 8′). Gravelines récupère beaucoup de rebonds offensifs et la JDA est très maladroite dans ses tentatives.

La JDA craque avant la pause

Le deuxième quart est assez identique. Les Dijonnais sont un peu mieux dans le match et David Mélody, grâce à trois nouveau points, laisse la Jeanne à portée du BCM (31-24, 16′). Mais les joueurs de Jean-Louis Borg vont alors connaître une baisse de concentration fatale qui va voir les Nordistes finir la mi-temps sur un 13-0 et mener de 21 points (47-26). Les Dijonnais sont alors à 36% de réussite au tir et sont énormément dominés au rebond.

Gravelines déroule

Il faut attendre 24 minutes pour voir enfin Marshall marquer son premier panier. Cependant, cela n’empêche pas les locaux de continuer de creuser l’écart (63-35, 27′). Les Dijonnais sont en grande difficulté. dominés à l’intérieur, ils sont contraints de shooter à la périphérie. La fin du match est presque anecdotique si ce n’est que le BCM se permet de faire tourner son effectif. C’est d’ailleurs le jeune Bigotte qui fait le spectacle en fin de match avec un magnifique dunk. La JDA s’incline donc lourdement (79-55).

Les Dijonnais ont comme souvent montré un autre visage à l’extérieur et ont subi la puissance collective du BCM, pourtant privé d’Albicy. Ils ont concédé beaucoup trop de rebonds offensifs et se sont montrés trop peu adroits pour espérer un autre sort. Les coéquipiers de David Mélody sont dorénavant 9ème et restent tout de même dans le bon wagon.

Les meilleurs : Mélody, Aboudou et Leloup à Dijon ; Vaty, Reynolds et Bokolo à Gravelines.

Retrouvez l’info et les news de la JDA (classement, statistiques, résultats…) sur la page du club.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.