20 août 2019

La JDA Dijon sombre encore hors de ses bases

La JDA Dijon a subi une lourde défaite samedi face à Gravelines-Dunkerque (79-55). Comme trop souvent, elle s’est montrée très peu en réussite hors de sa salle et s’est fait manger par le co-leader et son collectif bien huilé.

Dès l’entame, les Gravelinois ont pris le match en main en prenant rapidement l’avantage. Ils ont ensuite accéléré dans le deuxième tiers (26-12). A la pause, la JDA Dijon était déjà menée de 21 unités (47-26).

Yannick Bokolo (n°10) et Juby Johnson (n°8) ont été plus efficaces que Rob Lewin.

Dominés dans la raquette

La différence s’est d’abord faite à l’intérieur. Les basketteurs du BCM ont asphyxié les Dijonnais. Reynolds et Issa ont accumulé les rebonds (7 chacun) quand Vaty (6/9) et Bokolo (6/7) trouvaient facilement le cercle. L’efficacité était d’ailleurs du côté des locaux qui ont terminé la partie à 64% de réussite à mi-distance contre un triste 37% pour Dijon.

Inefficacité chronique

Une fois de plus, la JDA s’est montrée très maladroite hors de ses bases. Face à une équipe du calibre de Gravelines-Dunkerque, elle n’a pas pu exister avec une telle inefficacité offensive. Pourtant, le BCM s’est montré généreux en ne réussissant que 50% de ses lancer-francs (12/24). L’addition aurait pu être encore plus salée. Après Roanne et Nanterre, c’est la troisième défaite par 24 points d’écart que subissent les Dijonnais.

Aboudou saisit sa chance

Les leaders dijonnais n’ont pas été à leur avantage. Sean Marshall et Zach Moss n’ont marqué que deux petits points chacun, quand Bobby Dixon ne faisait guère mieux avec 5 points. Andre Harris est redescendu de son nuage avec 6 points dans le Nord. Du coup, Jean-Louis Borg a donné du temps de jeu à Lens Aboudou qui a été plus en réussite avec 9 points et 2 rebonds en 11 minutes.

Pour autant il n’y a pas de raison de s’affoler puisque la JDA est toujours installée dans le milieu du classement et n’avait guère d’illusions sur cette rencontre. Cependant, il reste difficile d’expliquer les deux visages de cette JDA. Celle à domicile, qui avait battu Gravelines, et celle à l’extérieur qui n’a presque pas existé.

Gagnez vos places pour le prochain match de la JDA à domicile contre Paris !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.