25 janvier 2021

Massy plonge le Stade Dijonnais dans l’ombre

Après une lourde défaite à Lille la semaine passée, le Stade Dijonnais accueillait une autre grosse équipe de la poule 1 de Fédérale 1, Massy. En ce dimanche 1er avril, les Dijonnais n’avaient pas le droit de faire de mauvaise blague à domicile face au RC Massy Essonne pour croire encore à la qualification. Mais les Franciliens débarquaient en Bourgogne pour aller chercher la première place du classement.

Tom Paterson (à gauche) et Tikiko Koroivoutu ont semé le trouble au coeur de la défense de Massy.

Face au vent, les Dijonnais entament la partie tambour battant. Les locaux optent pour les pénaltouches mais la défense de Massy est bien en place. Le premier quart d’heure est totalement à l’avantage des stadistes qui jouent tous les ballons. Paterson et J.Jeuvrey essaient d’affoler la défense adverse, mais les bons enchaînements se terminent souvent par une faute. Il faut attendre la 21ème minute pour voir Cortès concrétiser cette domination (3-0, 21′).

Domination infructueuse

Massy réagit immédiatement avec une percée de Vakaloa qui sème le trouble. Les Franciliens enchaînent dans l’axe et Sutiashvili finit entre les perches en puissance (3-7, 23′). Le buteur massicois Barraud ajoute une pénalité (3-10, 29′) avant que Koroivoutu ne sorte de sa boîte. L’ailier fidjien du Stade pointe en coin après un beau mouvement de son équipe (8-10, 31′).

Beaucoup de rythme

Les débats s’équilibrent. Les visiteurs occupent mieux le terrain au pied avec l’appui du vent. La partie est plutôt rythmée mais les Dijonnais se mettent à la faute et Barraud enquille une dernière pénalité avant la pause (8-13, 35′).

Les Dijonnais pensaient bien avoir marqué l'essai de la gagne dans les arrêts de jeu.

Massy démarre mieux

La reprise est à l’avantage du RC Massy qui s’infiltre dans le camp stadiste et inscrit un essai collectif logique (8-18, 49′). Cortès va réduire l’écart grâce à deux nouvelles pénalités (53′, 61′, 14-18). A l’heure de jeu, le Stade Dijonnais reprend du poil de la bête et renvoie les visiteurs dans leur camp. Malheureusement, les montées défensives ne sont pas toujours bonnes et les rugbymen de l’Essonne en profitent pour contre-attaquer.

Dijon pas récompensé

Malgré une pénalité manquée (64′), les Dijonnais reviennent dans le match mais n’arrivent pas à être dangereux. Face au vent, les joueurs de Massy remontent tous les ballons avec brio. La fatigue commence à se faire sentir mais les défenses ne craquent pas. Les Bourguignons font un dernier baroud d’honneur et multiplient les pénaltouches et les mêlées à 5 mètres. Suite à une touche, le maul dijonnais se forme et termine en terre promise, mais l’arbitre n’accorde pas d’essai… Même réduits à 14 contre 15, les Massicois tiendront jusqu’au bout et empochent la victoire à Bourillot (14-18).

Le scénario est cruel pour les Dijonnais qui s’inclinent à domicile après avoir beaucoup tenté offensivement. Comme souvent cette saison, les hommes d’Éric Melville n’ont pas su concrétiser leurs nombreux temps forts. L’équipe de Massy avait toutes les armes pour venir s’imposer à Dijon. Cette défaite est une très mauvaise opération pour le Stade Dijonnais puisque, dans le même temps, Nevers, Montluçon et Mâcon ont gagné.

Les meilleurs : Koroivoutu, Paterson et Vacheret à Dijon ; Vakaloa, Sutiashvili et Delarue à Massy.

Retrouvez l’info et les news du Stade Dijonnais (articles, classement, résultats…) sur la page du club !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.