23 septembre 2019

L’envie dijonnaise n’a pas suffi pour battre Toulouse

Les têtes étaient baissées et les regards vides dimanche soir à l’issue du match face à Toulouse. Le DFCO le sait, ce match nul (1-1) l’a très certainement condamné à rejoindre la Ligue 2, un an seulement après l’avoir quittée.

Les efforts de Grégory Thil et ses partenaires n'ont pas suffi pour battre Toulouse.

Florin Bérenguer sait que l’avenir s’obscurcit mais garde tout de même espoir : “Il y a des regrets au niveau du résultat puisqu’on aurait aimé prendre les trois points. Maintenant, c’est vrai qu’on a fait un gros match dans l’envie, l’état d’esprit et la détermination. C’est positif. Il reste encore un match. On verra ce que ça dit à Rennes…” En effet, les Dijonnais ont tout tenté dimanche et ont manqué de réussite face à un excellent Ahamada.

Réveil trop tardif ?

Il est simplement regrettable que les tensions au sein du DFCO aient quasiment envoyé le club en L2. Car au soir de la victoire face à Caen, tout allait bien. Il y a ensuite eu cette terrible série de 5 défaites et un nul. Sur les deux derniers matchs, on sent à nouveau tout un groupe qui pousse dans le même sens pour s’en sortir. Mais il est certainement déjà trop tard.

Florin Bérenguer tente de déborde Daniel Congre.

Beaucoup de gâchis

Si les Dijonnais ont enfin retrouvé le chemin des filets contre le TFC après plus de 9 heures consécutives sans marquer, il y a une fois encore eu beaucoup trop de déchet technique dans leur jeu. Malgré leur enthousiasme, les joueurs ont gaspillé trop de munitions et ont manqué de précision. Ainsi, sur 36 centres et 9 corners, seul un a été converti en but et un second cadré par Thil de la tête (77′).

Gagner et prier

Le milieu dijonnais le reconnait : “Ça fait deux matchs qu’on a retrouvé les vraies valeurs du DFCO. Mais la réussite nous fuit un peu en ce moment, à l’image de la frappe de Koro Koné sur le poteau.” De la réussite, les Bourguignons devront en avoir à Rennes. Il n’y a plus de calcul à faire, seule une victoire permettrait à Dijon de se maintenir dans l’élite, et encore…

Le DFCO a peut-être laissé passer sa chance samedi face à Toulouse. Il reste un dernier espoir dimanche à Rennes. L’état d’esprit affiché au Parc des Sports Gaston-Gérard permet de garder un peu d’optimisme, mais il faudra plus pour aller chercher le maintien en Bretagne.

Retrouvez l’info et les news du DFCO (articles, classement, résultats…) sur la page du club !

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.