1 avril 2020

La JDA Dijon affronte Nancy sans espoir ni pression

La JDA Dijon s’apprête à disputer son dernier match de l’année. Ce ne sera pas n’importe quel match puisqu’elle se déplacera chez le champion sortant, le SLUC Nancy Basket. Pourtant, il n’y aura pas d’autre enjeu pour les Dijonnais que de finir sur une bonne note.

Thierry Rupert et son équipe ne participeront pas aux play-offs cette saison.

La victoire de Cholet à l’arraché face à Chalon-sur-Saône samedi soir (101-97) a anéanti les espoirs de la JDA de participer aux play-offs. Mais les Bourguignons le savaient déjà après leur défaite la semaine précédente face à ces même Choletais. Reste à bien terminer l’année et ramener une victoire prestigieuse de Nancy.

Se lâcher à Nancy

Les hommes de Jean-Louis Borg pourront jouer sans aucune pression face au champion de Pro A. Le meneur américain Bobby Dixon est en grande forme et devra être aussi performant que lors des ses quatre dernières sorties sur les parquets. Le maintien est acquis depuis bien longtemps. Les basketteurs bourguignons doivent donc se lâcher pour bien finir. Mais attention à ne pas se démobiliser trop tôt avant les vacances…

Les intérieurs de la JDA auront du pain sur la plache pour contenir le géant Akingbala.

Mauvaise passe pour le SLUC

Les Nancéiens, après un départ tonitruant avec 6 victoires, ont connu plus de difficultés. Après 11 succès pour 2 défaites pour débuter la saison, ils ont par la suite présenté un bilan bien moins reluisant de 6 victoires pour 10 défaites. Le départ de Nicolas Batum pour la NBA a clairement enrayé la belle mécanique du SLUC qui vient de mettre un terme à 4 défaites de suite en gagnant à Poitiers (60-68). Pourtant, Nancy est encore à la lutte avec Le Mans pour décrocher la 4ème place du classement.

Akingbala en impose

Il faudra se méfier surtout dans l’effectif lorrain de l’impressionnant pivot nigérian Akin Akingbala (2m09 et 120kg). Depuis le début de la saison, il fait partie des plus efficaces au tir et est aussi bien redoutable en défense qu’en attaque (63% de tir réussis, 7,9 rebonds, 1,9 dunks et 1,2 contres). A l’aller, les Nancéiens l’avaient emporté, notamment grâce à un très bon Akingbala et bien sûr Nicolas Batum.

Les Dijonnais n’ont rien à perdre pour ce dernier match de la saison. Ils auront à coeur de partir en vacances sur une performance qui enlèverait un peu cette déception d’avoir raté d’un rien les play-offs. De son côté, le SLUC peut encore finir 4ème en cas de victoire, si Le Mans s’incline dans le même temps à Nanterre. Ainsi, les deux promus ont encore un rôle à jouer.

Retrouvez l’info et les news du JDA (articles, classement, résultats…) sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.