19 octobre 2019

Un très gros week-end pour Dijon Triathlon

Un très gros week-end attend Dijon Triathlon. L’équipe féminine va disputer la 2ème étape du championnat de France de 2ème division de triathlon à Autun et l’équipe masculine qui elle va disputer, à Rodez, la 4ème et dernière étape du Championnat de France de 2ème division de duathlon.

Les féminines tenteront d’intégrer le Top 10 (Photo Dijon Triathlon).

Dimanche à 9 heures, Audrey Landier, Anaïs Pannier, Lucie Decrion, Julie Cornemillot, Pauline Gauthier, Pauline Aigon et Caroline Vandeschrick s’élanceront pour 750m de natation dans le plan d’eau du Vallon puis effectueront 20 km en vélo au coeur de la ville d’Autun et enfin 5 km de course à pied autour du lac avec une arrivée sur le site du théâtre romain. Il est à noter un parcours vélo très vallonné et assez exigeant avec notamment le début de la montée de “Couhard” à effectuer à 4 reprises.

Grignoter quelques places

Après un prometteuse 12ème place provisoire lors de la 1ère étape à Pierrelatte (Drôme), ces « drôles de demoiselles » ont à coeur de grignoter quelques places compte tenu du peu d’écart avec les équipes classées juste devant.

Dernière étape en duathlon

Dimanche à 10 heures à Rodez, l’équipe dijonnaise masculine composée d’Adrien Alix, Paul Lalire, Jany Leseur, Sylvain Reiss, Julien Vautier s’élancera pour la dernière étape du championnat de France de duathlon. Les Dijonnais devront effectuer 5km de course à pied puis 3 boucles de 6 km en vélo dans les rues de Rodez et enfin 1 boucle de 2,5km de nouveau en course à pied.

Cette équipe masculine de Dijon Triathlon est bien décidée à jouer le titre de champion de France et surtout la montée en 1ère division mais quatre équipes se tiennent en seulement 3 points.

Retrouvez l’info et les news de Dijon Triathlon (articles, résultats, effectifs…) sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.