13 décembre 2019

L’ASPTT Dijon conserve son titre au sabre masculin

Les championnats de France d’escrime ont eu lieu ce week-end à Meylan. Les Dijonnais de l’ASPTT ont plutôt bien débuté hier avec les individuels grâce à la deuxième place de Nicolas Rousset et la troisième de Boladé Apithy, bien que ce dernier ait abandonné son titre…

Nicolas Rousset (à gauche) et l'ASPTT Dijon ont conservé leur titre de champion de France par équipe. (photo by Lionel Marie)

Aujourd’hui, l’ASPTT Dijon remettait son titre par équipe en jeu. Les Bourguignons ont d’abord rencontré le Paris Lagardère Racing qu’ils ont battu 45-39. En finale, ils étaient opposés à Pau. L’équipe composée de Boladé et Yémi Apithy, Nicolas Rousset et Antoine Duguet a obtenu le titre pour la seconde fois en disposant des Palois sur le même score de 45-39.

“Ça s’est bien passé”

Boladé Apithy était très satisfait de ce succès : “On ne savait pas comment ça allait se passer car il y avait quatre grosses équipes. On visait une médaille et c’est super d’obtenir le titre.” D’un point de vue personnel, il a un moment été incertain : “Hier, je me suis fait mal aux adducteurs alors je ne voulais pas prendre de risque. Ça s’est bien passé malgré l’appréhension. C’est super pour le club.

Beaucoup de positif et du travail

Boladé est donc un peu plus tourné vers les J.O. de Londres qui se profilent à grands pas : “Je ne suis pas encore vraiment prêt. Je savais que ça allait être compliqué. Les Jeux Olympiques sont dans 2 mois et 2 jours et j’ai encore beaucoup de travail. Ça m’a permis de voir ce qui allait et ce qui n’allait pas. C’était un bon check-point et je retiens beaucoup de positif.”

L’ASPTT Dijon a donc conservé son titre de champion de France de sabre par équipe. Emmenés par Boladé Apithy et Nicolas Rousset, médaillés en individuels hier, les Dijonnais n’ont pas tremblé et s’offrent le doublé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.