16 septembre 2019

L’Ultra Trail de Côte-d’Or a tenu ses promesses

La seconde édition de l’Ultra Trail de Côte-d’or a eu lieu samedi. Pas moins de 1000 participants étaient au départ des différentes courses qui allaient de 15 à 105km.

Joel débalise le parcours et ferme la course (100ème kilomètre), il arrivera en compagnie des deux derniers concurrents de l’Ultra à 23heures15 (Photo H.Assadi).

Le beau temps était de la partie mais le soleil et la chaleur ont pesé sur les organismes. Beaucoup de concurrents ont ainsi dû se résoudre à l’abandon, à cause de la fatigue et souvent à cause d’hypoglycémie ou de déshydratation.

Emmanuel David champion de Bourgogne

Le 27km, support des championnats de Bourgogne et de France Universitaires de Trail, a vu la victoire du Duciste Emmanuel David. Le Dijonnais a pourtant connu quelques déboires en faisant une erreur au début du parcours. Il a ainsi effectué 5km supplémentaires et a dû doubler 300 concurrents dans des chemins très étroits. Il n’a pris la tête que dans les deux derniers kilomètres mais s’est offert, après quelques frayeurs, ce titre de champion de Bourgogne.

Arrivée main dans la main

Sur les 42km, le Semurois Régis Raymond et le Talantais Stéphane Maure ont été nettement au-dessus du lot. Ils ont mené de bout en bout la course. Ils ont chacun leur tour connu un moment de faiblesse mais ont franchi la ligne main dans la main, se partageant la première place. Chez les féminines, Sandrine Stukatsch s’impose après avoir elle aussi relégué la concurrence loin derrière.

Adrian Brennwald grand vainqueur

L’Ultra Trail, parti à 4h du matin, a vu les victoires du Suisse Adrian Brennwald et de la Dijonnaise Amandine Roux au terme de 105km très éprouvants pour les organismes. Beaucoup de participants ont été déshydratés mais tous étaient d’accord pour dire que, malgré la souffrance, l’épreuve était variée et les paysages magnifiques. La seconde partie, sur laquelle les vainqueurs ont fait la différence, était particulièrement ardue. Les derniers participants sont arrivés à 23h30, soit après 19h30 d’effort…

“Une grande réussite”

Hervé Assadi, organisateur de l’évènement, était ravi : “Ça a été une grande réussite.” Il reconnaît également que l’épreuve a franchi un palier : “L’Ultra Trail est devenu une épreuve vraiment difficile. Environ 50% des participants ont abandonné.” Un coureur, habitué de ces épreuves, avouait même que le parcours était “plus technique et plus varié que l’Ultra Trail du Mont Blanc.”

Cette seconde édition de l’Ultra Trail de Côte-d’Or a rencontré beaucoup de succès. La journée s’est déroulée sans accroc et tous les coureurs ont été enchantés par le nouveau parcours bien qu’il ait été extrêmement éprouvant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.