19 novembre 2019

Vitteaux, un concours qui monte en puissance

Le concours national de saut d’obstacles de Vitteaux s’est déroulé ce week-end dans les meilleures conditions. Le nombre d’engagés a été en forte hausse par rapport aux années précédentes.

Fabien Debost et son cheval Phare Ouest.

Le terrain était parfait, copieusement arrosé avant les épreuves par l’équipe organisatrice de Brigitte Sauvadet. Il était donc doux aux pieds des chevaux. Des tas de cadeaux pour tous les classés et une ambiance très détendue était également au rendez-vous de cette belle édition, malgré une température excessive vendredi et samedi, et un peu de pluie dimanche !

Fabien Debost sur le podium

Trois jours de compétition ont eu lieu avec le choix d’épreuves pour les amateurs comme pour les pros, et samedi des épreuves réservées aux chevaux de 4, 5 et 6 ans. Les cavaliers sont donc venus nombreux des régions voisines ! Les Grands Prix de dimanche ont  presque tous été remportés par des Bourguignons : le Grand Prix Pro 3 à 1,25m par Benoit Cernin de Saône-et-Loire, suivi de Frédérique Villain de l’Yonne. Nous trouvons à la 3ème place Fabien Debost, de l’académie de Bonvaux à Plombières-les-Dijon.

Lutetia et Benoit Briant performants

Les amateurs avaient leur Grand Prix à 1,20m, mais c’est un cavalier d’Ile-de-France, Jean-Sébastien Denizet, qui a été le meilleur. Tout de suite derrière, on retrouve Jean-Pierre Cuisinier, des écuries de Champmoron, tandis que Lutetia Briant (Yonne) mettait ses deux chevaux aux 3ème et 4ème places. Dans le grand Prix Pro 2, à 1,35m, le frère, Benoit Briant, monte sur la plus haute marche du podium. Jean-Yves Legate (Champmoron) est 2ème, Benjamin Bouleau (Champagne-Ardennes) est 3ème. Fabien Debost échoue au pied du podium à la 4ème place…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.