20 août 2019

La pluie et le vent s’invitent aux France U de beach-volley

Hier et aujourd’hui se sont tenus les championnats de France FNSU de beach-volley sur les terrains de l’UFR STAPS de Dijon. 16 équipes masculines et 16 équipes féminines ont bravé le vent et la pluie pour tenter de conquérir le sacre national.

La paire Charly Laloge (ici au smash) et Mathieu De Vliegher avait pourtant bien entamé le tournoi.

Du côté des Dijonnais, les phases de poule ont débuté tranquillement. La paire féminine Roux/Phuong, improvisée pour l’occasion et déjà heureuse d’en être arrivée là, a perdu ses trois rencontres face à Grenoble, Bordeaux puis Caen 2. En manque de repères, l’essentiel était pour elles de se faire plaisir. La paire masculine De Vliegher/Laloge, beaucoup plus ambitieuse pour ce tournoi, après un premier match manqué face à Orléans, s’est bien repris et a enchaîné deux victoires.

Les filles en manque de repères

Ces résultats étaient cependant sans conséquences puisque se tenait ensuite un tableau à double élimination. Les féminines n’ont pas été plus en réussite et se sont lourdement inclinées face à Montpellier. Dans le deuxième tableau, elles ne sont pas parvenues à prendre le dessus sur Caen. Lors des matchs de classement, elles n’ont pas réussi à battre Lyon et la faculté de Lorraine et se classent 15ème.

Montpellier en bourreau

Les masculins ont bien entamé le tableau final par une victoire sur l’UPMC Paris. Ils se sont ensuite inclinés en quarts de finale face aux favoris, Montpellier, en deux sets secs (21-11, 21-11). Dans le tableau de repêchage, ils ont à nouveau perdu contre une autre équipe montpellieraine, l’UPV Montpellier. Ils n’ont ensuite pas joué de matchs de classement et terminent à une décevante 12ème place, alors qu’ils envisageaient un podium.

Les Montpelliérains ont dominé de la tête et des épaules ce championnat masculin.

Les Dijonnais n’ont pas connu beaucoup de réussite dans ces championnats de France de beach-volley. Le temps n’a pas été idéal mais a offert deux beaux champions avec les Nordistes de l’Université du Littoral chez les filles et Montpellier chez les garçons. Les Héraultais sont surtout les grands vainqueurs de ces deux journées de beach-volley avec deux nouveaux podiums chez les féminines.

Classement final filles : 1-U Littoral, 2-UPV Montpellier, 3-U2 Montpellier, 4-ASU Bordeaux, 5-UJF Grenoble, 6-UPMC, 7-U2 Montpellier 2, 8-UJF Grenoble 2, 9-UPMC 2, 10-Paris Dauphine, 11-U Littoral 2, 12-U Caen, 13-Ecole Lyon, 14-U Lorraine, 15-UB Dijon.

Classement final garçons : 1-Montpellier, 2-UT3 Toulouse, 3-Rouen, 4-U Littoral, 5-ASU Tours et U Nantes, 7-Staps Toulon, 8-UPV Montpellier, 9-UJF Grenoble, 10-ASU Orléans, 11-UPMC, 12-UB Dijon, 13-U Caen, 14-ASU Evry, 15-Staps Orsay, 16-ASU Franche-Comté.

Résultats des Dijonnais :

Féminines : Phuong/Roux

Phase de poules : Dijon – Grenoble 5-21, Dijon – Bordeaux 8-21, Dijon – Caen (2) 12-21

1/8ème de finale : Dijon – Montpellier 8-21

Repêchage : Dijon – Caen 18-21, 13-21

Classement places 13 à 15 : Dijon – Lyon 8-21 , Dijon – Lorraine 8-21

Masculins : De Vliegher/Laloge

Phase de poules : Dijon – Orléans 16-21, Dijon – Université Littoral 21-17, Dijon – Caen 21-14

1/8 de finale : Dijon – UPMC 21-16

1/4 de finale : Dijon – Montpellier 11-21, 11-21

Repêchage : Dijon – UPV Montpellier 19-21, 15-21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.