18 avril 2021

Les 20 ans des « Barjots » fêtés à Paris Charléty

Jeux Olympiques 1992 à Barcelone : demi-finale du tournoi de handball masculin, une bande de jeunes Français, dont faisait partie Denis Lathoud, crêtes blondes ou tignasses décolorées, s’incline devant la Suède. Mais ce groupe trouvera ensuite les ressources nécessaires pour accrocher une médaille de bronze contre l’Islande au terme d’un tournoi qui les aura vu dominer l’Espagne, l’Allemagne, la Roumanie entre autres. La légende du handball français est en route…

Laura Flessel en compagnie de l'inévitable Jackson Richardson (Photo Nicolas Goisque).

Sous la houlette de Daniel Constantini, entraîneur emblématique, le handball français sort de l’anonymat. La fédération gagne 30 000 licenciés. Les « Barjots » sont nés et deviendront 3 ans plus tard les premiers champions du Monde français dans un sport collectif, toutes disciplines confondues. Vendredi soir, pour fêter symboliquement leurs 20 ans, les Barjots se sont retrouvés le temps d’une soirée et d’un match caritatif, qui les opposait à une sélection « All-Star », au profit des associations de Daouda Karaboué (handball cœur Afrique) et de Jean II Makoun.

Des retrouvailles animées

Denis Lathoud, actuel entraîneur du Dijon Bourgogne Handball a d’abord rejoint sa « famille » sportive en fin d’après-midi pour des retrouvailles chaleureuses mêlant échanges de nouvelles personnelles et commentaires sur l’actualité « handballistique » récente. Puis, après une collation, tout ce petit monde s’est retrouvé à la salle Charpy du stade Charléty. Après une séance vestiaire où cela chambrait gaillardement, a débuté ce match pas comme les autres, dont le coup d’envoi fut donné par Laura Flessel future porte-drapeau de la délégation tricolore aux JO de Londres.

Greg Anquetil et Jean-Marie Bigard ont assuré le show (Photo Nicolas Goisque).

Face à une sélection “All-Star”

Les Richardson, Gardent, Volle, Stoecklin, Mahé, Anquetil, Monthurel, Perreux et compagnie ont affronté une sélection réunissant des personnalités du show biz : Jean-Marie Bigard, de la presse : Frédéric Brindelle ou du monde sportif : le pongiste Jean-Philippe Gatien, les footballeurs Jean II Makoun, Grégory Coupet ou Bernard Diomède, le volleyeur Dominique Daquin, le rugbyman et actuel président de la Ligue Nationale de Handball Philippe Bernat-Salles et bien d’autres encore.

Un public conquis

La bonne humeur, les animations en tous genres et le show « handballistique » perpétuel orchestré par ces Barjots qui connaissent leur partition ont enflammé le public conquis par avance. Denis Lathoud et sa bande de copains qui ont lancé la fabuleuse histoire du handball français de ces 20 dernières années se sont ensuite longuement attardés pour répondre aux sollicitations de la presse et du public avant de se retrouver pour un dîner officiel au centre national olympique et sportif français.

Une journée de retrouvailles particulièrement réussie pour célébrer l’amitié, le sport, le handball. Et que l’histoire continue…..

Retrouvez les photos des 20 ans des Barjots sur le blog Niko Phot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.