5 décembre 2021

Le parcours vélo du triathlon avec Gilles Reboul

Le 28ème triathlon international de la ville de Dijon aura lieu le week-end prochain. Pour des questions de sécurité et d’autorisations, l’équipe d’organisation a dû, cet hiver, changer le parcours vélo longue distance. La semaine dernière, Gilles Reboul, 6 fois champion du Monde par équipe et 5 fois champion de France, a repéré ce nouveau parcours.

38 triathlètes, certains venant de Gray, Auxonne, la vallée de Chevreuse et aussi de Paris, ont eu la chance de découvrir le parcours du triathlon aux côtés de Gilles Reboul. Qui pouvait être le mieux placé que Gilles pour servir de guide ? Pour ceux ou celles qui n’ont pu venir, Gilles revient sur les différentes parties de ce parcours vélo :

C’est un nouveau parcours. Quelles sont tes impressions générales ?

“Mes impressions sur le nouveau parcours, qui ne change que sur une portion seulement, sont plutôt bonnes. Le circuit est toujours agréable et beau. De toute façon, la région nous offre toujours de magnifiques parcours.”

Comment le juges-tu par rapport à celui des derniers championnats de France ?

“Ce parcours semble légèrement plus facile que ces 2 dernières années lors des championnats de France mais attention, il reste cependant sélectif. La différence porte essentiellement sur le début du parcours qui est très roulant sur 20km.”

Si on dissèque le parcours, peux-tu nous donner tes impressions sur les différentes parties ?

Le Lac-Pont de Pany : “Partie plate sur 20km qui nécessite d’être dans le rythme immédiatement.”

Pont de Pany – Sombernon : “Cette portion est la plus inconfortable car le revêtement est granuleux, d’où un rendement moins efficace. De plus, on se trouve sur une montée douce en pleine ligne droite, qui plombe bien le rythme. Le revêtement devient ensuite bien meilleur mais la pente s’accentue progressivement. Une côte qui se passe facilement, à condition que le vent ne se présente pas de face.”

Sombernon – Commarin : “La seule difficulté de cette partie se porte dans la descente entre Semarey et Commarin. On prend de la vitesse très rapidement, aussi, il faut être vigilent sur le placement des roues dans 2 virages.”

Commarin – Sombernon : “Cette montée se déroule sur un très bon revêtement et peut s’effectuer en puissance. Encore une fois, un vent de face serait la plus grosse difficulté.”

Gilles Reboul et son 5ème maillot de champion de France, le 3ème en catégorie Master (Photo Dijon Triuathlon).

Sombernon – Velars sur Ouche : “Cette partie est la plus rapide du circuit. Néanmoins, le repos est minime car elle nécessite un pédalage en permanence.”

Velars sur Ouche – Le Lac : “La portion la plus difficile. Dès la sortie de Velars, on rencontre les plus gros pourcentages nécessitant un braquet 39 x 21 à 39 x 23. Il y a très peu de temps de répit dans la descente sur Marsannay qui est très rapide malgré 3 virages en épingle. Puis il y a un demi-tour et on repart dans l’autre sens. Or, là, les virages ne sont plus un handicap mais une difficulté et surtout la fin de parcours se fait ressentir. Attention, en parlant de fatigue en fin de parcours, la descente qui rejoint la piste cyclable peut être très dangereuse avec un pourcentage par endroit de 18%.”

Enfin quels seraient tes conseils pour les participants sur le parcours ?

“Comment aborder le parcours ? Chacun gère comme il l’entend mais pour ma part, ce sera du rythme dès le départ. Ensuite, je privilégierais la puissance et enfin beaucoup de fréquence en fin de parcours.”

Quels sont les braquets que tu conseilles ?

“52 x 12  et 39 x 21 à 23.”

Vélo de Chrono ou pas ?

“Je regrette de ne pas en disposer, mais le vélo de chrono serait bien efficace. Pour ceux qui, comme moi n’ont que le vélo classique, ne boudez pas car il y aura de quoi se régaler quand même. Mais bon, à la fin de ce parcours il restera à aborder le juge de paix de ce triptyque, les vingt kilomètres de course à pied qui pourraient être longs pour ceux qui n’auraient pas bien négocié ce nouveau parcours vélo. Si vous voulez vous faire une idée par vous-même, vous pouvez car le parcours est dès maintenant fléché (en bleu).”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.