15 décembre 2019

Série V de V FFSA à Prenois, entre soleil et pluie

Ce week-end, le circuit Dijon-Prenois accueillait les Séries V de V FFSA. Durant quatre jours, plusieurs challenges et courses d’endurance avec des véhicules historiques et GT avaient lieu sur la piste dijonnaise, tantôt sous un soleil de plomb, tantôt sous une pluie battante !

Le Challenge endurance Proto V de V sur la grille de départ.

Challenge Endurance Proto V de V :

Trois écuries sortaient du lot après les essais pour se disputer la victoire : Norma, Ligier et Wolf. Mais très rapidement, les Wolf passent à la trappe et les Norma rentrent curieusement dans le rang. Le tapis rouge est alors déroulé pour Ligier qui place deux de ses voitures, la n°11 de Lionel Robert et la n°18 de David Caussanel, en tête de la course. Dès le passage des voitures sur la ligne d’arrivée, l’ingénieur Ligier Gilles Alegoët s’est empressé d’appeler Guy Ligier pour partager sa joie ! Les Ligier sont de retour ce qui augure une passionnante fin de saison pour cette catégorie Proto V de V…

Challenge Endurance GT/Tourisme V de V :

Après des essais qualificatifs où les pilotes ont pu montrer tout leur talent, on ne sera pas déçu de la course malgré un départ donné sous Safety Car sous des trombes d’eau. Le match triangulaire entre Ferrari, Mosler et Porsche va animer la course. Mais les outsiders que sont l’Audi R8 et les Silhouette n’ont pas démérité. Après un final à rebondissements avec les différents relais et ravitaillements, et malgré le talent et les tentatives de retour de Raymond Narac (Porsche n°52), c’est la Ferrari n°2 de Thierry Perrier qui s’impose.

La Porsche de l'équipage français composé de Jean-Pierre Champeau, Jean-Louis et Jérémy Allouin, en challenge Endurance Funyo.

Challenge Funyo V de V :

Sur son territoire, Nicolas Cannard ne laissera aucune chance à ses adversaires. Il devancera les pilotes Éric Grare et François Heriau, ses rivaux au Championnat, ainsi que Tom Lecoq, le benjamin du peloton. Les courses ont surtout été marquées par la réussite et les progrès du jeune Tom Lecoq respectivement 4ème, 2ème et 3ème des trois courses ! Nicolas Cannard aura fait preuve de maîtrise tout au long de l’épreuve, ce qui le place en favori du Championnat 2012.

Challenge Endurance VHC V de V :

Lors des essais, les Porsche ne sont pas à la fête… La première, celle des champions en titre Moreau et Langin, ne figure qu’à la 7ème place. Cesca Grac, Chevron B16, Elva MK8, Ford Falcon et GT 40 sont aux avant-postes d’une grille de départ de rêve. Dès le départ, on comprend que la Cesca Grac à moteur 2.0 Ford n°8 d’Elie Dubelly ne laissera aucune chance à ses adversaires ! Le podium proto est complété par la Porsche n°1 et la petite Chevron B54 de Schlesinger et Jones.

Bagarre lors du challenge Monoplace V de V entre Ducommun et Pellegrino !

Challenge Monoplace V de V :

Dans cette catégorie monoplace, le week-end sera surtout marqué par la mauvaise opération du leader du Championnat, Alexandre Mantovani, qui ne figurera que dans la dernière course, loin de ses adversaires directs Blanchot et Borga. Ces derniers ont engrangé un maximum de points. Sur une trentaine de monoplaces alignées sur la grille de départ, la victoire finale ne pouvait échapper au pilote de Formula Master. C’est le Suisse Julien Ducommun qui a dominé tout le meeting en remportant les courses devant son rival Pellegrino.

Retrouvez l’info et les news du circuit Dijon-Prenois (articles, calendrier, résultats…) sur la page du circuit !

1 thought on “Série V de V FFSA à Prenois, entre soleil et pluie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.