15 novembre 2019

Le Dijon Singletrack prêt pour le Xterra France

Ce week-end a lieu à Xonrupt, dans les Vosges, l’étape française des Xterra. Plus de 700 participants s’élanceront pour tenter de se qualifier pour les championnats du Monde qui se déroulent traditionnellement à Maui à Hawaï.

Gérard Lenourry est à l’origine du Dijon Singletrack.

Cette épreuve poursuit donc la saison des Xterra débutée le 25 février en Afrique du Sud. Au total, 13 manches dont 5 européennes mettront au défi ces triathlètes pas comme les autres. Le Xterra est en effet la version ‘nature’ du triathlon avec 1500m de natation, 30km de VTT et 10km de trail.

Nouveau club, nouvelles couleurs

Le Dijon Singletrack, créé cette année avec un noyau d’athlètes tout terrain, portera haut ses nouvelles couleurs. L’an dernier, quatre ‘mouflons’ avaient pris part aux championnats du Monde d’Hawaï. Céline Augueux, Grégory Greff, Gérald Lenourry et Timoté Gaugry tenteront de rééditer leur performance. Pour cela, ils devront terminer dans les trois premiers de leur catégorie respective.

Quelques chances de podium

Il faudra suivre particulièrement les performances de Jeffrey Fleury, revenu à Dijon cette année. Charly Sibille et David Philippe, jeunes spécialistes du VTT, auront également leur mot à dire. Olivier Croibier-Muscat visera clairement la qualification en vétérans. Enfin, Karell Dubief, seconde au triathlon de Dijon, et Benoït Augueux, licencié à Beaune et vainqueur à Dijon, semblent en grande forme.

Les Dijonnais tenteront donc de porter leurs nouvelles couleurs à l’avant de la course. Pour cela, ils se sont bien préparés au Greenman de Toulon et au triathlon vert de Chambéry entre autres. Reste à confirmer sur ce Xterra de Xonrupt-Longemer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.