20 septembre 2020

Olivier Champion, nouveau chef de la meute Fenris

Arrivé par hasard chez les Fenris en 2003, Olivier Champion a commencé à jouer sans trop comprendre. Avec toutes les facettes et la technicité que possède le football américain, sa curiosité a été mise à rude épreuve. Il est donc resté pour découvrir ce sport. Passé par tous les postes (entraîneur, joueur, chargé de communication, vice-président), Olivier Champion vient de prendre la présidence du club à l’aube de la nouvelle saison 2012-2013. DIJON-SPORTnews.fr a rencontré le nouveau président des Fenris.

Olivier Champion est devenu Président de l'AS Fenris à l'issue de la dernière assemblée générale du club.

DIJON-SPORTnews.fr : Quels enseignements tires-tu de cette saison ?

Olivier Champion : “Que la loi du sport est complexe. Il y a de nombreux facteurs à respecter, à commencer par la gestion sociale et humaine d’un groupe. Et que sans un encadrement structuré, un club peut vite aller dans le mur. En tant que nouveau président, je compte gérer au maximum tous les facteurs contrôlables.”

DSn : Le forfait général du club a été confirmé, entraînant la relégation en D4. Comment le club peut-il rebondir ?

OC : “Le club va se restructurer pour construire une équipe solide en 3 ans. Il va falloir continuer de miser sur nos jeunes, continuer de les faire évoluer en championnat national et les présenter aux sélections équipes de France. Je viens de reprendre la présidence du club et je tiens à valoriser les bénévoles et les piliers du club. L’implication et l’abnégation doivent être récompensées. C’est la base d’une structure solide tout comme la communication interne. Nous engageons des démarches de formation de nos encadrants pour avoir les outils techniques pour maintenir nos équipes à un niveau constant.”

Le nouveau président tentera de guider au mieux la meute des Fenris.

DSn : Qu’est-ce qui va changer au club ?

OC : “L’organisation interne et également sa structure globale. Il faut absolument réduire le coût de nos licences pour ouvrir nos sports aux plus grands nombres de jeunes. Et pour cela, il faut trouver d’autres sources financières pour continuer nos championnats et notre structuration. Dès la rentrée, nous allons engager des démarches de partenariats sportifs et également expliquer le concept du mécénat des particuliers à nos licenciés. Une démarche intéressante pour aider son club et réduire ses impôts, allier l’utile à l’agréable comme on dit ! Nous allons également ouvrir la section des Benjamins dès la rentrée pour accueillir les 10-12 ans car nous avons une réelle demande.”

DSn : Quels seront vos adversaires en D4 régionale et connais-tu leur niveau ?

OC : “La D4 régionale est en train de se caler et de nombreux clubs ont fleuri en Bourgogne ces derniers mois. Aux dernières nouvelles, nous sommes 4 équipes en lice. Les Devils de Beaune avec qui nous avons pu faire une entente en fin de saison pour intégrer le championnat préparatoire. Les Centurions de Chalon-sur-Saône, une équipe prometteuse que nous avons suivie avec intérêt. Et enfin, les Gothics de Villeuneuve-sur-Yonne, équipe dont nous connaissons peu de choses. Je ne peux pas prédire les résultats mais ces équipes ont une forte marge de progression et elles sont dirigées par des passionnées donc il est certain que ce sera un beau championnat. Les Fenris se préparent et nous prenons très au sérieux notre descente en D4.”

Le club organise des camps d'entraînements cet été pour attirer de nouveaux adeptes.

DSn : Quels sont les prochaines échéances pour les Fenris ?

OC : “Toutes nos sections reprendront officiellement la dernière semaine d’août, pour pouvoir se préparer au mieux et intégrer les nouveaux arrivants. Le championnat régional ne commencera certainement pas avant février 2013 car nous sommes 4 équipes et nous allons essayer de jouer avec des climats favorables. Malgré tout, notre section junior reste en championnat national et débutera ses matchs aux alentours de novembre. A noter que nous sommes en train de monter une équipe féminine de Flag. Elle sera inscrite dans le championnat de Bourgogne de flag et débutera dès octobre 2012. Un beau challenge… Avis aux dames !”

DSn : Peux-tu nous en dire plus sur les camps d’été organisés à Dijon ?

OC : “Depuis maintenant 3 ans, nous organisons des camps tout l’été les lundis et jeudis pour continuer une activité sportive de préparation en vue de la rentrée, mais également pour faire découvrir aux nouveaux les rudiments de notre discipline et pouvoir leur permettre de reprendre le sport à leur rythme. C’est gratuit et ouvert à tous à partir de 10 ans. Filles comme garçons peuvent découvrir l’équipe et s’intégrer facilement. De plus, nous finissons les entraînements avec du flag football, un dérivé mixte et sans contact du football américain en gardant l’aspect stratégique.”

DSn : Vous misez beaucoup sur la jeunesse également. Combien de juniors vont renforcer l’équipe senior cette saison ?

OC : “Effectivement, nous allons avoir une dizaine de jeunes loups qui vont intégrer l’équipe senior. Cela va être intéressant. Ces joueurs prennent au sérieux leur engagement et leur implication dans l’équipe. Grâce aux matchs qu’ils ont effectués auparavant, ils sont conscients et soucieux de la compétition. En plus d’une note de fraîcheur, ils vont clairement consolider notre niveau sportif.”

Au club depuis 2003, Olivier Champion (à gauche) restera un joueur des Fenris.

DSn : Y a-t-il eu des départs de joueurs “démotivés” ?

OC : “Hélas, c’est le problème d’une saison bancale… Début de saison avec des résultats intéressants, puis après la trêve hivernale, une équipe méconnaissable avec des joueurs absents aux entraînements comme aux matchs ce qui nous conduira rapidement et sûrement aux forfaits puis à la relégation. C’est le cercle vicieux, le cocktail social et sportif de l’équipe était amer… Les joueurs ont choisi d’autres priorités.”

DSn : Combien de joueurs faut-il dans l’effectif pour ne pas connaître les mêmes désagréments que la saison passée ?

OC : “Il y a de nombreuses choses qui changent de D3 à D4, à commencer par les joueurs sur la feuille de match qui passent de 22 à 12. Il y a également la longueur des déplacements et les pré-requis de staff arbitrage et médical. Pour valoriser nos escouades et spécialiser nos joueurs à leurs postes, il faudrait être une trentaine du début à la fin de saison et surtout le même nombre aux entraînements. C’est là que le travail se fait et non le jour du match…”

DSn : L’objectif sportif pour la saison prochaine est-il de remonter en Division 3 ?

OC : “Le but est de jouer à notre vrai niveau et de continuer à structurer le club. Donc on verra mais ce n’est pas la priorité.”

Retrouvez l’info et les news de l’AS Fenris (articles, résultats, classement…) sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.