18 novembre 2019

Ce qui va changer en Ligue 2 pour le DFCO

A l’image du PSG, le championnat de Ligue 2 a choisi l’option qatarie et change lui aussi de “propriétaire” ! Le prix payé par le diffuseur officiel BeIN Sport semble lui octroyer des pouvoirs que la LFP lui concède à priori volontiers

Le DFCO retrouvera l'équipe du Stade Malherbe de Caen en Ligue 2. (photo : J.Rivage)

Les matchs commençant habituellement à 20h seront maintenant programmés à 18h45 pour que la chaîne puisse ensuite diffuser la première affiche de Ligue 1 à 20h45. La chaîne Qatari BeIN Sport pensait même imposer 18h comme nouvel horaire, mais c’était sans compter sur les clubs de supporters qui menaçaient de faire grève !

Des changements brutaux

BeIN Sport semble avoir pris en compte l’avis de ces milliers de clients potentiels qu’il aurait été imprudent de se mettre à dos ! Les deux premières et les deux dernières journées du championnat de Ligue 2 seront quant à elles programmées à 20h30. Dans cette nouvelle fortune, huit matchs se joueront le vendredi à 18h45, un match le samedi à 14h et un dernier le lundi à 21h.

Les supporters dijonnais encore en compétition

L’exemplaire public dijonnais, qui a terminé 2ème du championnat des tribunes de Ligue 1 l’année dernière, aura fort à faire s’il veut briller encore cette année. Le taux de remplissage moyen pour la Ligue 2 était de 42% à domicile en 2011-2012. Lens, Sedan ou encore Le Havre dans son stade flambant neuf, seront là aussi de sérieux concurrents. Espérons que le nouveau leitmotiv du DFCO, “Unis pour la victoire” saura motiver les fidèles et que l’ambiance du stade Gaston-Gérard restera aussi festive que l’année passée.

Grégory Thil retrouve le championnat de Ligue 2 après une saison compliquée en Ligue 1 avec le DFCO. (photo : J.Rivage)

Des derbys aussi en Ligue 2

Les derbys bourguignons entre le Dijon FCO et l’AJ Auxerre, inédits en Ligue 1, le seront tout autant en Ligue 2 et se dérouleront les 26 octobre 2012 et 29 mars 2013. Pour les autres affrontements entre clubs voisins, on relève de nombreux matchs : Caen face au Havre en Normandie, Tours contre Châteauroux au Centre, la triple confrontations au Sud entre Nîmes, Arles-Avignon et Istres, ou encore les derbys du Pays-de-Loire entre les villes de Nantes, Laval, Le Mans et Angers !

Calme sur les transferts

Hormis les transferts Monégasques à coup de pétro-dollars, le marché de la Ligue 2 reste pour l’instant relativement calme. Si l’AJA dégraisse à tout va (Grichting, Ndinga, Dudka, Licata, Chafni, Traoré…), le club de l’Yonne n’enregistre que le retour de Jemaa comme joueur de premier plan. Nantes perd Raspentino au profit de l’OM et Wiltord  qui devrait mettre un terme à sa carrière. Les arrivées de grands noms se résument pour l’instant à l’arrivée de Gakpé à Nantes et à la première apparition de Stéphane Dalmat en Ligue 2 à Nîmes. Mais, à peine arrivé dans le Gard, ce dernier aurait pris la décision de mettre fin à sa carrière par lassitude…

Le DFCO a préservé jusqu’à présent la quasi-totalité de son équipe première mis à part Bauthéac (OGC Nice) et Zarour (Arles-Avignon). Encore beaucoup d’essais et de mouvements sont en perspective. On sait que Corgnet, Reynet ou encore Sankharé sont susceptibles de quitter le club prochainement, mais les difficultés économiques et le réalisme budgétaire indispensable vis-à -vis de la DNCG peuvent pousser les négociations jusqu’à la dernière minute le 4 septembre prochain.

Retrouvez l’info et les news du DFCO (articles, calendrier, résultats…) sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.