19 septembre 2019

JO 2012, faux-départ fatal pour Boladé Apithy

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu la compétition hommes de sabre masculin au Jeux Olympiques de Londres. Le Dijonnais Boladé Apithy, licencié à l’ASPTT Dijon, faisait son entrée dans ces JO 2012. Directement qualifié en 16ème de finale, l’unique sabreur français n’avait pas le droit à l’erreur face au Biélorusse Aleksandr Buikevich.

Malheureusement, son début d’assaut a été désastreux. “Ce n’est pas un souci de concentration. Je n’ai pas réussi à trouver la bonne distance au départ. Je partais de trop prêt ou trop loin et j’ai fait un peu n’importe quoi…” expliquait Boladé Apithy. Tout a réussi à Buikevich qui a rapidement pris le large.

Le Dijonnais Boladé Apithy a été éliminé des JO dès les 16èmes de finale. (Photo : Fred Porcu/Icon Sport)

7-0 en quelques minutes

Le Biélorusse a marqué les sept premières touches. “Je commence le match avec un score de 7-0… Il m’a bien eu. C’est comme ça, il y en a un qui gagne et un qui perd. Je suis passé à côté, c’est dur…” regrettait le Français.

Retour tardif d’Apithy

Pourtant le sabreur dijonnais n’a pas lâché prise. Il a grappillé progressivement son retard dans la seconde période, revenant à 3 touches de Buikevich (13-10). “A la fin, j’ai trouvé une distance où j’arrivais à le toucher de temps en temps. Je me suis dit que c’était encore possible de remonter, puis je prends des touches bêtement…” analysait Boladé Apithy après l’assaut. Mais il partait de loin et le Biélorusse s’est finalement imposé 15 touches à 11.

Szilagyi remporte l’or

La compétition s’est poursuivie ce dimanche sans le Français. C’est le sabreur hongrois Aron Szilagyi qui a gagné la médaille d’or en s’imposant 15 à 8 contre l’italien Diego Occhiuzzi. Boladé Apithy avait battu le désormais champion olympique hongrois lors des championnats d’Europe à Sheffield avant les jeux…

Cette défaite prématurée est cruelle pour Boladé Apithy qui a quitté rapidement les Jeux Olympiques après un peu plus d’un quart d’heure d’assaut. “Je suis désolé pour tous les gens qui m’ont regardé et ceux qui se sont entraînés avec moi.” déclarait le Dijonnais avec beaucoup de déception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.