19 septembre 2019

Le DFCO bat Châteauroux au bout du suspense

Coupe de la Ligue française, 1er tour : Châteauroux-Dijon (20h). Invaincu depuis le début de la saison, le DFCO se rendait dans le Centre pour affronter La Berrichonne de Châteauroux, toujours en quête de sa première victoire en 2012-2013. Olivier Dall’Oglio a profité de ce premier tour de Coupe de la Ligue pour offrir du temps de jeu à certains joueurs.

En manque de repères sur le synthétique de Gaston Petit, les Dijonnais sont pris à la gorge d’entrée. Les Castelroussins se montrent menaçants et sont rapidement récompensés par leur attaquant Essombé d’une reprise peu académique mais efficace qui trompe Reynet (1-0, 7′). Quelques instants après, Beauvue est proche du 2-0 (17′)…

L'attaquant du DFCO Grégory Thil a permis aux Bourguignons d'arracher les prolongations.

Début délicat

Les Dijonnais ne sont pas encore rentrés dans le match. A partir de la demi-heure de jeu le DFCO reprend du poil de la bête grâce à Thil, titularisé en pointe. L’attaquant profite d’un flottement dans la défense pour décocher une lourde frappe mais Caradec réalise une belle parade (29′). Peu de temps après, Koné remet les deux équipes à égalité grâce à une petite erreur du gardien castelroussin (1-1, 33′).

2ème période animée

A l’image de la première mi-temps, c’est Châteauroux qui domine d’abord les débats. Après beaucoup d’efforts, les locaux obtiennent finalement un pénalty suite à une main décollée de Bamba dans la surface. Orinel s’en charge et trompe Reynet (2-1, 69′). Mais Dijon se réveille, toujours grâce à Thil, et pousse. Tavares fait logiquement sa première apparition en match officiel sous le maillot dijonnais pour apporter un plus offensivement (75′).

Thil et Dijon finissent bien

Avec du caractère, les Dijonnais égalisent une nouvelle fois grâce à Grégory Thil de la tête (2-2, 83′). Durant les prolongations, les deux équipes ont quelques opportunités mais les gardiens Reynet et Caradec font le travail ! Au jeu de la loterie des tirs au but, c’est Dijon qui joue le bon numéro et se qualifie face à Châteauroux (4 pénaltys à 2) grâce aux réalisations de Guerbert, Mollet, Thil et Koné.

Les footballeurs dijonnais ont eu chaud mais arrachent la qualification à Châteauroux. Menés par deux fois au score, ils ont su trouver les ressources pour revenir à égalité. Les équipes ont livré une belle bataille mais il a fallu attendre la séance des tirs au but pour définir le vainqueur qui affrontera l’AJ Auxerre au 2ème tour.

Retrouvez l’info et les news du DFCO (articles, calendrier, résultats…) sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.