23 février 2020

R. Lepers et K. Dubief reviennent de l’Inferno

Le 18 août dernier, l’Inferno triathlon et l’Inferno semi-marathon se sont déroulés dans les Alpes suisses près d’Interlaken. Parmi les 24 Français présents cette année, Romuald Lepers, sociétaire du Beaune Monnot Triathlon, et Karelle Dubief, licenciée au Dijon Single-Track, avaient décidé de participer à ces épreuves.

Romulad Lepers lors de l’édition 2012 de l’Inferno triathlon.

Encore méconnue en France, l’épreuve de triathlon de l’Inferno est considérée comme une des plus dures au monde. En effet, l’Inferno 2012 réservait un sacré programme pour les concurrents avec 3km de natation, 100km de vélo sur route, 30km de VTT et 25km de course à pied. Le semi-marathon avait lieu sur le parcours pédestre du triathlon.

5000m de dénivelé positif

Le dénivelé total de l’épreuve dépassait les 5000m, dont 2000m pour l’épreuve pédestre. Le parcours amenait les participants au sommet du Schilthorn situé à 2970m d’altitude. Si l’Inferno représente un véritable défi pour la plupart des 1000 concurrents (triathlon et semi-marathon confondus), la beauté des paysages montagneux, avec des sommets à 4000m aussi connus que l’Eiger, le Jungfrau ou le Mönch, rend cette épreuve magnifique !

Pour cette édition 2012 de l’Inferno, la victoire est revenu à l’Allemand Mark Pschebizin sur le triathlon. Romuald Lepers, quant à lui, a terminé à une très belle 29ème place, terminant même premier Français en 10h20mn ! La Dijonnaise Karelle Dubief se classe à la 6ème place sur le semi-marathon en 2h52mn.

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.