22 octobre 2021

Les Dijonnaises font un bon Tours

Ce week-end, le championnat de France des clubs de 2ème division reprenait ses droits après la coupure pour cause de Jeux Olympiques. Après Pierrelatte et Autun, c’est la ville de Tours qui accueillait cette 3ème étape. Cette nouvelle manche était un peu particulière du fait qu’elle se déroulait sous forme de relais sur une distance super sprint soit 400m de natation, 9km de vélo et 3,2km de course à pied.

Pannier, Cornemillot, Landier, Decrion et Gauthier ont réalisé une belle course (Photo Dijon Triathlon).

Sur ce nouveau format, la composition des relais et la stratégie de course était très importante. Le staff dijonnais a choisi, après discussion avec toute l’équipe, de composer le 1er relais avec les deux meilleures nageuses et ce sont Pauline Gauthier et Anaïs Pannier qui l’ont composé. Pour le second, il fallait quelqu’un qui puisse bien rouler toute seule et être aussi bonne coureuse, ce qui était le cas de Lucie Decrion. Pour le 3ème relais, il fallait une bonne nageuse et cycliste pour faire le lièvre à une bonne coureuse, car seule une des athlètes pouvait franchir la ligne d’arrivée. Ce fut donc Julie Cornemillot qui fut choisie en mode nageuse/rouleuse et Audrey Landier en mode coureuse.

Les Dijonnaises dans le rythme

C’est sur le plan d’Eau des Rives du Cher que le départ est donné. Avec une eau à 22 degrés, la natation s’est pratiquée sans combinaison. Pauline Gauthier sort en 3ème position de l’eau, suivie 15 secondes plus tard par Anaïs Pannier. Durant tout le vélo, elles arrivent à se mettre dans le peloton de chasse et surtout à maîtriser les équipes voisines du classement général. Elles passent le relais à Lucie Décrion qui, avec un bon vélo, peut passer le relais dans de bonnes conditions à Julie Cornemillot et Audrey Landier.

Une belle 8ème place

La première fait la natation à bloc mais est toujours attentive à ce que sa coéquipière reste derrière elle. Pour Audrey Landier, ce n’est pas fini : « Sortie de l’eau, ma co-équipière annonce la couleur. Ça va vite, et je me fais toute petite derrière elle. J’ai du mal à relancer dans les virages. Ce n’est qu’au second que je me sentirai mieux et pourrai prendre des relais ». Lors de cette épreuve, les Dijonnaises doublent 3 équipes. Audrey Landier réalise une belle course à pied et conserve au final une belle 8ème place.

Les Dijonnaises ont réalisé leur objectif, c’est-à-dire grignoter une place au classement général et surtout éloigner le plus possible leurs poursuivantes. Maintenant, elles sont 11ème au classement général mais rien n’est encore joué car il faudra confirmer lors de la dernière étape dans 15 jours à Betton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.