10 décembre 2019

Mercato 2012, le jour où tout peut basculer

Ce soir à minuit, le mercato estival va fermer ses portes. Ainsi, des mouvements de dernières minutes ne sont pas impossibles du côté du Dijon Football Côte-d’Or. Les feuilletons Benjamin Corgnet et Younousse Sankharé vont enfin prendre fin…

Qui quittera ou restera au DFCO ? Réponse ce mardi soir à minuit…

Annoncé depuis le début du mercato à Nancy où il s’est mis d’accord avec les dirigeants, Younousse Sankharé s’est pour l’instant heurté au refus de son président de le laisser partir. L’offre formulée par l’ASNL a été jugée trop faible mais le club dijonnais pourrait revoir ses exigences à la baisse plutôt que de conserver le joueur qui ne veut plus jouer pour le DFCO !

Avec ou sans Corgnet ?

Le dossier le plus chaud est bien entendu celui de Benjamin Corgnet. L’Olympique Lyonnais semblait le mieux placé mais les dernières déclarations de Jean-Michel Aulas (voir l’article), président de Lyon, ne vont pas en ce sens… L’OL avance pour l’instant sur d’autres dossiers comme Chantôme (PSG) ou Mvuemba (Lorient). Du coup, le FC Lorient s’est présenté comme une destination possible pour le milieu dijonnais qui compte déjà trois buts cette saison en Ligue 2. Mais le DFCO ne laissera pas partir Corgnet à n’importe quel prix, tant son influence sur l’équipe et sur le jeu est importante.

Quid des lofteurs ?

Enfin, le départ de Baptiste Reynet n’est pas totalement impossible. Reste également à savoir quelles solutions vont trouver les joueurs écartés depuis le début de saison par Olivier Dall’Oglio. En effet, Courgnaud, Altama, Yeboah, Diallo et Ogier sont priés de trouver une issue de secours, comme l’ont fait avant eux Zarour et Meïté.

Cette dernière journée du mercato devrait voir de nombreux mouvements tant le marché transferts a pour le moment été calme. Ce soir prendra également fin le calvaire d’Olivier Dall’Oglio, qui doit composer depuis le début de la saison avec les velléités et les rumeurs de départ de ses joueurs clés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.