25 septembre 2022

Le RCD paré pour démarrer la Fédérale 3

Au terme d’une saison 2011-2012 faste qui l’a vu prendre les commandes d’un bout à l’autre de sa poule en Honneur, le Rugby Club Dijonnais a empoché son ticket pour la Fédérale 3. Mais l’écart entre les deux divisions est désormais grand et le plus dur reste à faire, à savoir aller chercher le maintien…

Les Dijonnais attendent le début du championnat avec impatience (Photo RCD).

Cette année encore, Richard Belbenoit sera aux commandes de l’équipe. Avec le départ de Benjamin Moreux, c’est Hervé Miguet qui prend le relai et coachera les arrières du RCD. Pour tenter de se faire une place dans une poule très relevée, les dirigeants ont effectué un recrutement intéressant. En effet, Cluchier (Chenôve), Lelong (Stade dijonnais), Chateau (Nuits), Y. Loubet et Garnier (Beaune) et Bramon (ex-pilier du Stade) apporteront leur expérience à ce niveau.

“Tout le monde répond présent”

Cela fait un mois que le groupe est ensemble. Tout le monde répond présent et est assidu aux entraînements. C’est agréable à gérer. Il y a une bonne symbiose pour un début de saison avec un groupe d’une soixantaine de joueurs. Ça monte en densité avant la reprise du championnat. On se prépare activement pour le 1er match contre Tavaux qui est une équipe ambitieuse et bien rodée en Fédérale 3. On est conscient du travail qu’il faut accomplir pour le maintien,” annoncent d’une même voix les deux entraîneurs.

Une poule très relevée

En effet, le RCD lancera sa saison le dimanche 16 septembre au stade Terrasson en recevant Tavaux, une équipe redoutable qui prétend à la montée. Les Dijonnais enchaîneront ensuite par une seconde réception face à la Bièvre. Cette poule 5 de Fédérale 3 compte 3 équipes franc-comtoises (Tavaux, Besançon et Dôle), 3 du Lyonnais (Ampuis, Meyzieu et Givors), 2 des Alpes (Bièvre et Vizille), et surtout le voisin bourguignon du CS Nuits-Saint-Georges, qui offrira un derby inédit et attendu aux supporters.

Le RCD sait à quoi s’attendre cette saison après son accession en Fédérale 3. Le maintien sera difficile à aller chercher mais les Dijonnais en sont capables. Les matchs amicaux ont été plutôt convaincants mais il faudra confirmer avec le début du championnat que tout le monde attend dans un peu plus d’une semaine.

Arrivées : Cluchier (Chenôve), Lelong (Stade Dijonnais), Chateau (Nuits), Y. Loubet et Garnier (Beaune), Bramon (ex-pilier du Stade), Renault (Espoir Stains), Miconnet (U19, Beaune), Medana (U19, Chalon), Barbieri (U17, Stade Dijonnais), Gasmi (U17, Chalon).

Départs : Moreux (entraîneur, Pougues-la-Charité), Auboeuf (Stade Dijonnais), Brenot (Chenôve).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.