27 septembre 2022

Le DHC subit la loi de Rouen dans le match des champions

Après une entrée en matière timide en Coupe de la Ligue face à l’équipe de France U20, le Dijon Hockey Club avait l’occasion de remporter un premier trophée dans cette saison 2012-2013. Les Dijonnais affrontaient Rouen lors du Match des Champions à la patinoire Glisséo de Cholet.

Kyle Hardy et les Ducs de Dijon n’ont pas réussi à battre Rouen.

La rencontre débute mal avec une pénalité pour Benoît Quessandier au bout de 18 secondes. Dijon est sous pression mais tient bon. Vas inquiète une première fois Lhenry (5′). Andersén puis Vas sont ensuite sanctionnés, sans conséquence car les Dijonnais sont bien en place sur les infériorités. Les Ducs rentrent petit à petit dans le match et procèdent par contres. Andersén oblige Lhenry à effectuer un bel arrêt (12′). Guenette (16′) et Durak (18′) sont à leur tour sanctionnés, mais aucun but ne sera marqué.

Les Dragons accélèrent

Stefanka est rapidement dangereux puis Guenette réalise une belle séquence. Ce dernier croit ouvrir la marque sur un powerplay mais Mulle sauve les siens (25′). Les Ducs sont sous pression mais Tillanen est bien présent. Une nouvelle pénalité dijonnaise est fatale pour le DHC avec Janil, bien présent au rebond, qui ouvre le score (1-0, 32′). Bien servi par Stefanka, Salmivirta double rapidement la mise pour Rouen (2-0, 36′). En fin de tiers, Stefanka trouve le poteau…

Dijon pousse en fin de match

Les Ducs repartent fort pour revenir rapidement au score mais Lhenry repousse les offensives dijonnaises. Janil et Stefanka sont coup sur coup pénalisés. Les Ducs sont à 5 contre 3 mais les Dragons restent sereins. Jarmo Tolvanen tente le tout pour le tout et Fredriksson enfonce le clou avec un but dans la cage vide (3-0, 58’36). C’est l’ex-Dragon désormais dijonnais Valier qui a le dernier mot pour le DHC qui s’incline 3 buts à 1.

C’est donc Rouen qui remporte ce Match des Champions et empoche le premier trophée de la saison. Dans une partie très serrée où les défenses se sont distinguées, ce sont les Rouennais qui ont fait parler l’expérience et qui se sont montrés plus réalistes.

Buteur (assistant) : Valier (Dugas, Quessandier).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.