9 décembre 2021

LFH 2012-2013, une nouvelle saison indécise

La saison 2012-2013 de LFH reprend ce week-end. L’occasion de faire un état des lieux de ce championnat qui s’annonce indécis. Pour la première fois, le champion en titre ne défendra pas son bien puisque l’Arvor 29 a finalement été rétrogradé en Nationale 1 après son dépôt de bilan.

Le CDB défendra ses couleurs cette année encore dans ce championnat LFH.

Ce championnat sera lancé samedi à midi par une belle opposition entre deux favoris, Issy-Paris et Metz (participez à notre sondage ci-dessous). Il se poursuivra en soirée avec CDB-Le Havre, Fleury-Nîmes, Besançon-Mios et Toulon-Nice. Le début de saison s’annonce primordial pour la suite de la compétition, d’autant que certaines équipes ont été profondément remaniées. Le manque de cohésion peut à cette période avoir son importance.

Beaucoup de mouvements

En effet, mis à part Dijon qui n’a recruté que Lina Krhlikar et Christophe Maréchal, les autres clubs ont connu beaucoup plus de mouvements : Le Havre (10 arrivées, 8 départs), Issy-Paris (4 arrivées, 4 départs), Metz (5 arrivées, 6 départs), Fleury (8 arrivées, 13 départs), Mios (8 arrivées, 9 départs), Besançon (7 arrivées, 10 départs), Nîmes (3 arrivées, 6 départs), Toulon (5 arrivées, 4 départs) et Nice (11 arrivées, 4 départs).

Une belle lutte

Les Dijonnaises ne veulent pas revivre une saison galère et visent cette année la qualification en play-offs. Il faudra donc se battre pour terminer à l’une des 6 premières places. Metz, Issy, Le Havre et Toulon semblent bien armés et devraient prendre les 4 premières places mais derrière, Nîmes, Mios, Fleury, Besançon, et Nice, un promu ambitieux, offriront de belles batailles tous les dimanches !

La LFH reprend ses droits ce week-end et les premiers enseignements pourront être tirés après cette première journée de championnat. Les Dijonnaises reçoivent Le Havre et comptent bien surprendre une équipe encore en rodage. Rendez-vous samedi au Palais des Sports de Dijon à 20h.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.